Views
2 years ago

Inspiration 01/2015 fr

  • Text
  • Montagne
  • Faire
  • Poids
  • Chaussures
  • Neige
  • Scarpa
  • Prix
  • Nadine
  • Quelques
  • Freeride

Alexkaiser.at « La

Alexkaiser.at « La passion, il faut aller la chercher ! » Lorraine Huber en pleine quête au Arlberg. RENCONTRE AU SOMMET 20 L’apparence physique joue-t-elle un rôle quand il s’agit de décrocher un contrat de sponsoring en tant que rideuse professionnelle ? Lorraine : Oui, cela arrive que le visuel prime sur les qualités de ski quand il s’agit de choisir parmi plusieurs candidates. Nadine : … mais ça dépend de toi et ce à quoi tu acceptes d’être réduite. Une revue m’a contactée pour un grand article. Condition : je devais poser nue. J’ai dit « non ». Ce genre de choses ne me correspond pas. Par tous ceux qui ne me connaissent pas personnellement, je serais probablement vite réduite à ces quelques images. Je peux donc influencer mon image dans les médias. Au niveau sportif, les freerideuses sont reléguées au deuxième rang par rapport à leurs collègues masculins – à juste titre ? Lorraine : C’est malheureusement vrai que nous sommes reléguées au deuxième rang. Dans la bande-annonce du Freeride Wold Tour 2015 on a par exemple l’impression qu’il s’agit d’une compétition entièrement masculine. Mais je crois que les femmes doivent continuer à se battre pour être prises au sérieux. Une comparaison directe avec les hommes serait déplacée. Les femmes peuvent maintenant au moins tracer leurs lignes sur d’autres pentes que les hommes – un pas dans la bonne direction. Nadine : Quand tu veux faire du ski d’une manière professionnelle en tant que femme, il faut être plus performante que la moyenne des hommes. C’est pareil pour les formations de prof de ski ou guide de montagne. Lorraine : J’étais encore très jeune quand j’ai commencé à travailler comme monitrice de ski. J’ai toujours dû prouver que je savais bien skier pour me faire respecter du groupe. Pour les hommes, il suffit d’avoir l’écus-

LES FILLES DE LA POUDREUSE son « prof de ski » sur la poitrine. Il m’est arrivé qu’un groupe de très bons skieurs me demande au début du premier cours : « Hein ?? C’est toi notre guide ? » Mais au bout de deux descentes, leur scepticisme avait disparu » (rigole). Au moment de se lancer dans une pente raide lors d’une compétition – qui de vous deux a les meilleurs nerfs ? Nadine : Celle qui est sur le podium à la fin de l’épreuve ! (rigole) Lorraine : Les nerfs – cela a toujours été un sujet délicat pour moi. Je n’ai jamais fait de compétition avant le Freeride World Tour. Ceci m’a valu beaucoup de nervosité. Durant de nombreuses années je n’ai pas réussi à montrer mes meilleures performances. J’étais très crispée. Quand est-ce que ça s’est débloqué ? En 2013 à La Clusaz. Il avait énormément neigé. Nous n’avons pu voir le terrain que le jour de la compétition, et pendant dix minutes seulement. Je me suis rendue au départ sans aucune attente et j’ai fait ma descente sans me mettre sous pression. Ensuite je suis partie faire du ski avec les locaux. L’après-midi, ma sœur m’a téléphoné et m’a dit : tu as gagné ! Comme quoi : je ne dois pas me mettre autant de pression. LORRAINE HUBER Lorraine Huber de Lech am Arlberg est une pionnière du freeride professionnel en Autriche. Cette fille de prof de ski a fondé sa propre école de freeride à Sölden à l’âge de 23 ans, pendant ses études d’économie d’entreprise. Elle y a travaillé cinq ans comme prof de ski diplômée. C’est en 2008 qu’elle a commencé sa carrière en tant que freerideuse professionnelle. À l’occasion du Freeride World Tour 2014 elle a décroché la deuxième place du classement général. Lorraine organise chaque année les Women’s Progression Days à Lech am Arlberg. Elle s’est blessée peu avant le début de la saison 2015, mais espère être rapidement en forme pour pouvoir confirmer ses bons résultats de l’an passé. DATE DE NAISSANCE 13 mars 1980 LIEU Lech am Arlberg SPOT PRÉFÉRÉ Arlberg VIDÉOS Lorraine. The movie www.vimeo.com/84133861 kOnneX www.vimeo.com/98579450 SITE WEB www.lorrainehuber.com Nadine, tu as souvent été sur la première marche du podium. C’est toi qui as le plus de sang froid, qui es la plus sûre de toi ? Hahh ! Je suis aussi très nerveuse ! Mais j’aime la compétition. Je peux gérer la pression. Comme à l’université : j’atteins les meilleures notes quand je ne commence à étudier que peu de temps avant l’examen. J’ai besoin d’une certaine pression (rigole). Je souhaite souvent être capable de me préparer aussi consciencieusement que Lorraine. Mais ma recette pour gagner c’est probablement un bon mélange entre légèreté, pression et décision. Numéro 1 et numéro 2 au classement du Freeride World Tour 2014 – vous devez être des concurrentes féroces… Lorraine : ... non au contraire : c’est ensemble que nous sommes fortes. NADINE WALLNER Vainqueur du classement général du Freeride World Tour en 2013 et 2014 . À trois ans elle chaussait déjà les skis et a rapidement fait ses marques dans les compétitions de ski alpin. C’est son père qui lui a donné la fièvre des descentes hors-piste, un guide de montagne et prof de ski expérimenté. Elle-même prof de ski, elle étudie en plus le management du sport à Innsbruck. À la suite d’une grave blessure lors du tournage d’un film en Alaska, Nadine Wallner renonce à participer au Freeride World Tour en 2015. DATE DE NAISSANCE 15 mai 1989 LIEU Klösterle am Arlberg SPOT PRÉFÉRÉ Arlberg VIDÉOS www.youtube.com/watch?v=nHQe3pYLEP4 SITE WEB www.facebook.com/nadi.wallner RENCONTRE AU SOMMET 21

Français

Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale
Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport