Views
3 years ago

Inspiration 01/2015 fr

  • Text
  • Montagne
  • Faire
  • Poids
  • Chaussures
  • Neige
  • Scarpa
  • Prix
  • Nadine
  • Quelques
  • Freeride

Transpirer et haleter

Transpirer et haleter sous contrôle médical : des tests de performances cliniques à 6000 mètres d’altitude. EXPERT 36 importe, faut continuer ! Ne pas regarder autour de moi. Les pensées naviguent entre la maison, le prochain campement et les pieds froids puis de retour au camp de base où il y avait un certain confort. Les tempes me battent. Je continue dans un état second. Combien de temps encore ? Cela fait longtemps que je n’en peux plus. En fait je ne veux qu’une chose : redescendre. Mais je continue à mousquetonner la corde fixe ancrée dans la glace. Les mouvements fonctionnent encore, bien qu’infiniment lents. Après avoir bénéficié d’une météo favorable au début pour l’acclimatation dans les camps I et II, l’expédition s’est trouvée bloquée par la neige au camp de base, à 4800 mètres, avant la dernière montée en direction du camp III. Les chercheurs et les participants ont dû patienter presque une semaine jusqu’à ce que la situation avalancheuse soit stabilisée. Maintenant que les sherpas ont reconstruit pour la deuxième fois les camps d’altitude et les labos de recherche dévastés par la neige, les chercheurs peuvent ausculter les 15 participants restants au moyen d’une échographie. Et cela sous le sommet, au camp III, à 7050 mètres d’altitude ! Les 25 autres participants ont abandonné. Pour cause d’épuisement, de fatigue, de problèmes de motivation ou autres « petits bobos » tels que des gelures moyennes. Quatre participants à l’expédition sont tombés malades et ont dû être évacués par hélicoptère. La dernière montée par des températures proches de moins 30 degrés et le travail de recherche par des conditions extrêmes ont bien marqué le restant des membres de l’expédition. Être malade en collectif dans un endroit aussi merveilleux ! Jamais auparavant une équipe de scientifiques n’est montée à de pareilles altitudes pour un test avec autant de participants. « De tels problèmes sont inévitables dans une si grande expédition », mentionne Urs Hefti, le très expérimenté responsable de l’expédition. Rétrospectivement, il félicite tous les participants : « Tous ont réussi une performance incroyable dans des conditions extrêmement difficiles. » Au retour, ce qui reste, ce sont d’abord les souvenirs des nuits de maux de tête, l’épuisement sur l’ergomètre. Les larmes de déception ou de bonheur ne se manifestent que plus tard. Puis les fragments d’émotions débordantes. Un peu de fierté aussi. Et surtout le sentiment agréable d’avoir pu participer à une recherche qui permettra peut-être de soigner ou de sauver des gens dans le futur. TEXTE: TOMMY DÄTWYLER PHOTOS: TOMMY DÄTWYLER/SWISS-EXPED

BÄCHLI ON TOUR POUR DES SORTIES PLAISIR NOTRE OFFRE Vous souhaitez vous rendre en montagne, mais vous préférez bénéficier de l’encadrement professio–nel d’un guide de montagne? Alors ce programme de courses est fait pour vous. Bächli on Tour s’adresse aux débutants, aux adeptes des sorties plaisir ainsi qu’à ceux qui recom–cent la montagne et qui souhaitent vivre une escapade alpine agréable. COURS D’INTRODUCTION ET DE MISE À JOUR HIVER 14/15 Sorties à ski et à snowboard, randonnées en raquettes, cascade de glace, gestion du risque et cours avalanche. Rejoignez–nous et réservez votre place dès maintenant. Dates des cours et informations sous: www.baechli-bergsport.ch/fr/baechliontour

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport