Views
3 years ago

Inspiration 01/2015 fr

  • Text
  • Montagne
  • Faire
  • Poids
  • Chaussures
  • Neige
  • Scarpa
  • Prix
  • Nadine
  • Quelques
  • Freeride

QUESTION DE CLIENT

QUESTION DE CLIENT Porteur de charges « Cela fait plus de 20 ans que je suis un passionné de ski de randonnée. Malgré trois changements de chaussures j’ai toujours des douleurs aux pieds. J’ai des pieds assez compliqués. Comment puis-je remédier à mon problème ? » Tom Müller, Berne BÄCHLI SPORTS DE MONTAGNE RÉPOND Le but d’une chaussure de ski de randonnée est d’une part de préserver autant que possible la liberté de mouvement naturelle des pieds, et d’autre part d’assurer la tenue nécessaire pour faire face aux fortes sollicitations du ski. Mieux la chaussure est adaptée, plus les impulsions données pour conduire le ski seront transmises efficacement lors de la descente. Puisqu’il n’y a pas vraiment de pied standard ni de chaussure miracle, il existe tout une palette de solutions possibles : thermoformage du chausson, fraisage ou déformation de la coque, chaussons injectés ou l’utilisation de semelles intérieures spéciales afin d’améliorer le chaussant ou adapter le volume. Les mesures intéressantes ne dépendent pas seulement du pied, mais aussi du niveau de ski, du type de skieur, du terrain/ de l’utilisation de prédilection et du nombre de journées de ski par saison. L’idéal est de déterminer la meilleure solution pour vous dans le cadre d’un conseil personnalisé avec un spécialiste des chaussures de ski dans un magasin Bächli. Il/elle prendra le temps non seulement pour chercher un modèle approprié, mais également pour parfaitement adapter les chaussures à vos pieds. Le « Variant 37 » d’Osprey ne baissera pas si vite les bras en matière de charges lourdes. Ce sac à dos volumineux pour l’hiver convainc avant tout par son confort élevé et sa transmission efficace de la charge. Le Variant est amoureux des détails et saura convaincre les alpinistes et adeptes des sports d’hiver exigeants par sa poche de compression renforcée pour les crampons, la fixation latérale pour les skis, la fixation pour les piolets et par la ceinture lombaire amovible. Particulièrement pratique : le rabat et bien d’autres éléments qui sont amovibles. Ce sac s’adapte donc aux exigences de chaque activité et il est possible d’économiser jusqu’à 620 grammes. OSPREY VARIANT 37 Poids : 1530 grammes Prix : 185.- CHF Tape-à-l’œil Ce bonnet doit son nom à son pompon, qui ressemble vaguement à une coiffure de caniche (pudel). En revanche, on est loin de penser à un caniche quand on se retourne pour mieux voir le « Nea Pom Cap » de Capo. Tape-à-l’œil, il l’est, ce bonnet en tricot pour femmes, autant en ville que sur la piste. La fonctionnalité ne reste pas sur le carreau : un mélange de laine mérinos et de viscose assure une chaleur agréable et un confort élevé. 3 X 3 Conseiller personnel CAPO NEA POM CAP Prix : CHF 39.- 40 Monika Dänzler, conseillère de vente, magasin Bächli à Berne.

Sang-mêlé L’hiver est exigeant avec les vêtements quand le corps ne doit pas se refroidir en arrivant au sommet de la montagne ou d’une voie d’escalade (de glace) après avoir transpiré à la montée. C’est précisément pour ce genre de situation qu’Ortovox a développé la veste « Col Becchei Jacket » qui utilise un mélange de matériaux intéressant et en adéquation avec les différentes zones climatiques du corps. Selon le principe du « bodymapping », les maté riaux résistants au vent et aux précipitations ou séchant rapidement, sont précisément utilisés là où ces caractéristiques sont nécessaires. Le résultat – un confort incomparable. ORTOVOX COL BECCHEI JKT Poids : 460 g Prix : CHF 369.- La chaleur des brebis La tradition veut que les brebis et les agneaux soient tondus seulement à la mi-juin quand le phénomène météorologique connu depuis des lustres sous le nom de « rebuse du mois de juin » peut être exclu (il s’agit d’un courant froid et humide du nord-ouest qui peut faire baisser les températures d’un coup de cinq à dix degrés). La « chaleur des brebis » est par contre un nouveau phénomène que connaîtront les heureux propriétaires d’un short « Piz Boé ». Grâce aux deux fermetures éclair latérales, il est possible de l’enfiler rapidement et facilement par-dessus le pantalon de randonnée quand on souhaite prolonger la pause au sommet ou que la descente sur le versant nord est à l’ombre. Dans ces cas, la laine suisse, utilisée pour fabriquer le ouatinage Swisswool Light, retient la chaleur corporelle et permet aux adeptes de la randonnée à ski de contrer le froid. 3 X 3 41 ORTOVOX PIZ BOÉ Poids : 260 grammes Prix : CHF 215.-

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport