Views
3 years ago

Inspiration 02/2016 fr

  • Text
  • Montagne
  • Poids
  • Tentes
  • Rebekka
  • Voies
  • Saucisses
  • Prix
  • Bonne
  • Puis
  • Chaussures

Une pente raide en neige

Une pente raide en neige pour prélude à l’escalade d’arête. BON PLAN 16 parois rocheuses, le sentier de randonnée demande par endroits un bon équilibre. La vallée s’élargit tantôt et nous accueille avec ses replats alpestres dont la flore en début de saison est connue loin à la ronde. Egon montre du doigt la pointe au fond de la vallée : « On aperçoit déjà la cabane sous les flancs du Jägihorn. » Mais le chemin est encore long. Au début, le sentier est divertissant, il suit les méandres de la rivière. Puis viennent les interminables épingles pour atteindre la Blatschiederklause. Il ne s’agit pas d’un ermitage comme le laisse présumer le nom, mais le résultat d’un don de l’industriel Julius Klaus. En contrepartie il demanda que son patronyme fasse partie du nom de la cabane. Il se peut néanmoins que la gardienne Jolanda Stettler se sente comme une ermite quand personne ne monte à la cabane les jours de mauvais temps. Aujourd’hui la météo se présente sous son meilleur visage – splendide. Quelle ambiance le soir sur la terrasse de la cabane ! Le massif du Mischabel scintille au-dessus des incisions profondes des vallées du Rhône et de Baltschieder. Puis, à proximité immédiate de la cabane, se dresse le Bietschhorn, imposant et terrifiant à la fois. Aucune chance de dormir, mes pensées sont occupées par l’ascension à venir. J’ai également de la peine à avaler les céréales à trois heures et demie du matin. Nous partons à quatre alors qu’il fait nuit noire. Les faisceaux des lampes frontales effleurent le rocher et font briller des réflecteurs. Les constructeurs du chemin les ont placés afin de faciliter la recherche de l’itinéraire. Sur le glacier il ne nous restera que notre flair pour trouver la bonne ligne. Nous grimpons un petit bout sur l’arête avant de nous élever dans une pente neigeuse abrupte. Ce n’est qu’avec davantage de lumière du jour que nous reconnaissons à quel point elle est raide. Mon cœur se fige presque, bien que nous ayons des conditions optimales grâce à une bonne neige. L’arête s’approche enfin à nouveau et il devient possible de faire une pause pour s’imprégner de l’ambiance matinale. Le brouillard s’est installé sur la plaine du Rhône, les pointes des sommets s’illuminent, du rouge au violet. Au nord-est le cœur glacé des Alpes bernoises se dresse dans le ciel. Notre guide Egon s’impatiente. La course vient à peine de commencer et elle est encore longue. Une étroite goulotte de neige, puis à nouveau du rocher qui fait étinceler les crampons. L’éperon lisse, le passage clé, me

Réveil matinal à la Baltschiederklause (2783 m) – la lune est encore haut dans le ciel. INFOS TRAVERSÉE DU BIETSCHHORN Malgré sa beauté, le Bietschhorn (3934 m) n’est pas trop couru. Il se situe dans la partie valaisanne des Alpes bernoises et depuis 2001 il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Trois raisons expliquent sa faible fréquentation : accès trop long, ascension trop exigeante, sommet pas assez haut pour les collectionneurs de 4000. HORAIRE de la Baltschiederklause 5 – 6 h, 4 – 5 h de descente jusqu’à la Bietschhornhütte MEILLEURE SAISON Juillet à septembre ACCÈS Très bonnes correspondances en train jusqu’à Ausserberg. En voiture, se rendre à Viège par la vallée du Rhône. De là, rejoindre Ausserberg sur le versant sud de la vallée en quelques kilomètres. INFOS Valais Tourisme, tél. 027 327 35 90, www.valais.ch Office de tourisme Ausserberg, tél. 027 946 63 14, www.sonnige-halden.ch. Lötschental Tourismus, tél. 027 938 88 88, www.loetschental.ch GUIDES DE MONTAGNE Alpinschule Bietschhorn à Ausserberg, tél. 027 923 09 03, www.alpinschule.ch ; Egon Feller, tél. 079 213 98 05. CARTES Swisstopo 1:25 000, feuilles 1288 Raron et 1268 Lötschental ou 1:50 000 feuilles 274T Visp et 264T Jungfrau. LITTÉRATURE Daniel Anker / Marco Volken : «Bietschhorn», AS Verlag, 2008. Topoguide CAS Berner Alpen Band 3, Christoph Blum, Éditions CAS 1994. «Hochtouren Berner Alpen», Ueli Mosimann, Éditions CAS 2006. LA COURSE Bietschhorn, 3934 m, Traversée, arête nord et ouest 10 à 11 h, 1160 m de montée, 1370 m de descente, AD Course d’alpinisme exigeante en terrain mixte. La difficulté de l’escalade se situe autour du degré II, avec certains passages en IV. Les passages clés sont équipés de spits. POINT DE DÉPART EN PLAINE Ausserberg HÉBERGEMENTS Baltschiederklause, 2783 m, env. 6 h d’Ausserberg, gardiennée entre juillet et fin septembre, tél. 027/952 23 65, www.baltschiederklause.ch. Bietschhornhütte, 2565 m, env. 3 h du Lötschental, gardiennée entre mi-juillet et fin août, puis les week-ends de fin juin à septembre, tél. 079/305 85 94, www.aacb.ch/bietschhorn.php ITINÉRAIRE De la Baltschiederklause se tenir au sud-ouest du Jägihorn dans les rochers, puis partir au nord-ouest par le Üssre Baltschiedergletscher (crevasses) jusqu’au Baltschiederjoch (3195 m). Par des pentes enneigées, rejoindre une crête rocheuse au sud puis le P. 3477. Remonter un névé raide (délicat en cas de neige molle ou glace vive) afin de rallier l’arête nord. Suivre ensuite le faîte enneigé et étroit avant de devoir escalader l’arête exposée jusqu’au sommet. De la croix sommitale, revenir un peu en arrière jusqu’à la confluence de l’arête ouest. Descendre cette dernière d’abord directement sur le faîte, puis contourner plus tard quelques aiguilles. Le meilleur itinéraire n’est pas toujours évident à trouver. Pour la fin, descendre au Bietschgletscher par des éboulis et des gros blocs. Remonter au Bietschjoch (3174 m) sur un névé, descendre ensuite à la Bietschhornhütte par des serpentins. Au lieu de descendre dans le Lötschental il est également possible de revenir au point de départ en parcourant le Bietschtal, romantique et sauvage à souhait, (plus de dénivelé et plus chronophage). BON PLAN 17

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport