Views
3 years ago

Inspiration 02/2017 fr

  • Text
  • Montagne
  • Softshell
  • Inspiration
  • Veste
  • Produits
  • Poids
  • Prix
  • Toujours
  • Brun
  • Faire

EXPERT SOFTSHELLS Aucun

EXPERT SOFTSHELLS Aucun autre produit textile ne réunit une fonctionnalité si élevée avec un confort aussi agréable qu’une veste Softshell. Pas étonnant donc qu’autant d’alpinistes apprécient ce tissu polyvalent. INSPIRATION vous explique par quel modèle vous devriez vous laisser attendrir… TEXTE SISSI PÄRSCH TOUT DOUX, MAIS COSTAUD S oftshell – une veste douce qui a fait irruption dans pratiquement tous les ménages suisses ces dernières années. Là où elle est vraiment à l’aise c’est en montagne. Même si elle fait également belle figure au centre-ville. Et pourquoi donc ? Parce que cette douceur textile est une sorte de meilleur pote pour nous : pas compliqué, résistant, fin et sa présence nous procure une sensation de bien-être et de sécurité. Nous ne décririons jamais notre meilleur pote comme étant élastique, résistant aux abrasions et respirant. Et il faudrait bien se garder de le décrire comme étant pas complètement étanche. Mais tous ces adjectifs conviennent sacrément bien lorsqu’on décrit les propriétés d’une veste Softshell. MEILLEUR POTE En voulant s’approcher du Softshell il faut d’abord passer par son grand frère – le Hardshell. Ce dont ce dernier est capable est relativement clair : il est constitué de 2 à 3 couches, c’est un laminé composé d’un tissu extérieur robuste, d’une membrane coupe-vent et déperlante et d’une doublure fine. Le Hardshell s’enfile quand les conditions sont sans pitié et qu’une étanchéité illimitée est demandée. Marcus Liss, gestionnaire de produits chez Bächli Sports de Montagne, souligne cet aspect : « Aucune veste ne vous protégera comme celle-ci si vous êtes surpris par une pluie torrentielle, si la pluie est tenace en marchant de cabane en cabane ou si vous skiez par grosses chutes de neige. » Les Hardshell sont des vestes indispensables pour tous ceux qui partent en montagne. Mais elles ont également un inconvénient : il s’agit d’une coque relativement dure et rigide qui limite un peu le confort. En été, portées directement par-dessus un t-shirt, de nombreux utilisateurs jugent leur contact direct avec la peau comme désagréable. Le bruissement est également assez audible. De plus, elle demande une coupe plus large pour garantir la liberté de mouvement et pour quand une couche isolante est portée en dessous. LA FLEXIBILITÉ EN MONTAGNE Une veste Softshell se montre bien plus confortable. Elle est assurément plus douce au toucher, mais pas vraiment facile à définir – du moins avec des mots. En matière de Softshell les fabricants n’ont jamais sorti une définition précise. Ils sont au moins d’accord qu’il s’agit de vestes fonctionnelles destinées à une utilisation polyvalente. Ce qui signifie : elles ne sont pas complétement étanches, mais offrent (en tout cas les modèles haut de gamme) une bonne protection. Les modèles avec membrane sont 100 % coupe-vent, déperlants sous une petite bruine, voire même sous les premières gouttes de pluie. Ces vestes marquent avant tout des points au niveau du confort. Les fabricants arrivent à de très bons résultats en utilisant des matières souples avec une grande part d’élasticité. Les Softshell ne sont pas seulement agréables, elles ne contraignent pas non plus les mouvements lors de sports intenses tels que l’escalade sportive. L’élasticité élevée et les coupes sophistiquées permettent aux vestes Softshell d’être portées proches du corps. Leur bonne coupe permet d’économiser du tissu, donc du poids, mais aussi de les porter sans autre en ville. Marcus Liss souligne que la respirabilité très élevée est un autre critère de confort décisif. « Dans le cas d’une veste Softshell on renonce MARCUS LISS RESPONSABLE PRODUITS TEXTILES Avec les Softshell, on renonce à l’étanchéité, mais on gagne en respirabilité et l’humidité de la transpiration est mieux évacuée. La vapeur n’a en effet pas besoin de traverser une membrane étanche. SOFT JACKETS HARD FACTS Les vestes sans ouvertures pour l’aération disposent souvent de poches réalisées en filet perméable à l’air. Si vous souhaitez faire évacuer la chaleur et l’humidité de l’intérieur de la veste, il suffit d’ouvrir les fermetures éclair et de mettre la veste en mode « courant d’air ». 1 ACHAT À l’achat il ne faudrait pas seulement se mettre devant le miroir, mais aussi tester abondamment la liberté de mouvement de la veste. Lever les bras au-dessus de la tête et se pencher en avant suffit souvent pour se rendre compte si la veste est bien adaptée ou pas. 2 LAVAGE Laver s’il-vous plaît ! De nombreux utilisateurs ont toujours des réticences à laver leurs vestes de pluie et Softshell. Ils craignent que la fonctionnalité soit mise à mal. C’est le contraire : la membrane doit régulièrement être débarrassée des résidus de transpiration et de crasse qui la bouchent. Utilisez une lessive pour linge délicat sans adoucissant ou rabattez-vous sur des lessives spéciales pour les textiles fonctionnels – les produits écologiques Pro Wash de Fibertec ou les produits de Nikwax sont particulièrement recommandés. 3 IMPRÉGNER Imprégnez régulièrement votre veste Softshell afin qu’elle garde sa performance. Bächli Sports de Montagne propose différents produits – laissez-vous conseiller ! 26 27

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport