Views
3 years ago

Inspiration 03/2015 fr

  • Text
  • Laine
  • Montagne
  • Fibres
  • Prix
  • Icebreaker
  • Travail
  • Cervin
  • Voies
  • Produits
  • Leonidio

Les vignes en pente

Les vignes en pente raide mondialement connues du Lavaux. Vue sur le Train des Vignes. DES VINS ORIGINAUX ISSUS DE PAYSAGES HORS DU COMMUN PLAISIR DIVIN 24 Les rives abruptes du lac Léman et les terrasses spectaculaires des Alpes valaisannes font battre le cœur des connaisseurs en vins et des fans d’outdoor. C’est dans ces conditions particulièrement difficiles que naissent des vins au caractère aussi obstiné que leur paysage.

« Celui qui voyage en bateau sur le lac Léman ou qui visite les exploitations viticoles du Valais ou du Tessin est époustouflé par la beauté inégalée des régions viticoles suisses. » Et c’est Philipp Schwander lui-même qui le dit. Master of Wine – et donc un expert incontesté dans le domaine du vin. En réalité, le vignoble suisse abrite de nombreux joyaux cachés. Non seulement en raison des vignobles situés parfois dans des terrains impensables, mais souvent aussi en raison de la diversité, de la qualité et de l’unicité de ces gouttes bien particulières. La diversité de la topographie permet l’éclosion d’une multitude de spécialités régionales. Les vignobles s’étirent entre la vallée du Rhône et celle du Rhin, en passant par les rives des lacs (essentiellement les rives du Léman, des lacs de Zurich, de Neuchâtel, de Morat, de Bienne ainsi que du lac Majeur au lac de Constance) jusqu’aux pentes et terrasses spectaculaires des Alpes. C’est justement ces pentes raides qui font vibrer les randonneurs et les fans d’outdoor. En Valais, on se rend vite compte de la diversité des vignobles et de la multitude des cépages – on en dénombre près de 60 rien que dans ce canton, le plus important producteur de Suisse. Parmi les plus appréciés, on citera des blancs de caractère, comme la Petite Arvine ou l’Amigne, mais également des rouges comme le Cornalin et l’Humage rouge. Le vignoble le plus haut d’Europe Les pentes raides de Visperterminen, au-dessus de Viège, sont particulièrement impressionnantes. On y trouve de la vigne jusqu’à une altitude de 1150 mètres. De cour tes terrasses avec de hauts murs en pierres sèches recouvrent la célèbre pente sud qui débute sur les rives de la Vispa (650 m) et qui gagnent rapidement jusqu’à 500 mètres de dénivelé. Depuis le sentier didactique du « Tärbiner Räblehrpfad » qui débute à Viège, on devra quand même gravir 800 mètres pour atteindre le haut du vignoble. Des panneaux expliquent comment la vigne est exploitée et comment « la perle des vins de montagne », le Heida est cultivé. Bien enten- du, le sentier passe par la cave de St. Jodern où les raisins de ce haut vignoble sont transformés en vin. À condition de s’annoncer à l’avance, il est aussi possible d’y déguster quelques crus. Cinq cents vignerons y livrent chaque année leur récolte de raisin et une équipe professionnelle s’active autour du caviste Michael Hock pour élever des vins exquis. On y trouve également des cépages rares comme la Rèze que l’on croyait disparue, le Muscat ou le Heida. La note sauvage des Alpes Ce qu’on appelle Heida dans le Haut-Valais et Païen dans le Valais romand n’est autre que du Savagnin Blanc (à ne pas confondre avec le Sauvignon Blanc). Le Savagnin blanc, qui est apparenté au Traminer, s’est développé différemment dans ce paysage alpin rude que dans la plaine du Rhône ou dans le Jura, où il sert à la production du Vin Jaune. « Évidemment, l’altitude joue un grand rôle, mais les propriétés du sol et le microclimat sont également importants », déclare l’œnologue Michael Hock de la cave St. Jodern. Petite question : pourquoi aucun autre vin ne reflète autant le caractère raide et rustique du vignoble de Visperterminen que le Heida ? C’est parce qu’ici les fruits, exposés au vent (foehn) et grandissant dans un terrain sec, sont encore plus petits que ceux du Savagnin Blanc habituel. Il en résulte donc un vin riche et puissant, explique Hock. En raison des grandes différences de température entre le jour et la nuit, le raisin se développe très harmonieusement et renforce la note de noix typique au cépage, annonce le caviste. Puissant, riche, frais, fruité L’oenologue Michael Hock est responsable des vins Heida de la cave St.Jodern. Ces vins reflètent le rude climat alpin. PLAISIR DIVIN 25

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport