Views
8 months ago

Inspiration 03-2019

EXPERT SACS À DOS

EXPERT SACS À DOS ALPINS sujet : « Si le sac dispose d’un porte-piolet, cela ne signifie pas forcément qu’il peut transporter deux piolets. En raison de leurs dents agressives, ces accessoires sont mieux maintenus dans un garage à piolet qu’avec une simple dragonne, comme sur le Guide 35+ de Deuter. » Les sangles de compression latérales sont quasiment obligatoires – pour fixer des skis, des bâtons, des matelas isolants ou des boucles de corde. Autre avantage des sangles : « Le sac à dos est bien compressible et rapproche le centre de gravité du corps », déclare Imhof. Le bénéfice d’un rabat réglable en hauteur est souvent sous-estimé. « Si le rabat peut être surélevé, il est possible de charger du matériel supplémentaire sans problème – ou de le comprimer lorsque les réserves sont épuisées. » Il est aussi conseillé de ranger le rabat dans le compartiment principal lorsque le sac à dos est à moitié plein. Cela permet une plus grande liberté de mouvement, en particulier lorsque l’on porte un casque. Les autres fonctionnalités, comme les daisy chains, une fixation extérieure pour crampons ou un second accès au compartiment principal, dépendent du fabricant ainsi que des préférences individuelles. « Un accès simple par le haut permet d’économiser du poids. Mais nombre de sacs à dos sont dotés d’une fermeture éclair latérale permettant d’accéder plus rapidement aux gants ou aux boissons ». Un petit plus confortable auquel les uns ne veulent pas renoncer et avec lequel les autres économisent consciemment du poids. plus souvent remplacées par des crochets de ceinture en aluminium. « En plus d’être plus durables, ils peuvent être réglés d’une seule main ou avec des gants », souligne Imhof. Au vu des exigences qu’il doit satisfaire, un sac à dos alpin doit disposer d’une solide épaisseur de fil. Celle-ci est exprimée en deniers. « L’idéal serait un tissu en nylon ou en polyester avec 1000 deniers, mais ce serait extrêmement lourd. » Le fond du sac à dos, très sollicité, doit être réalisé dans un tissu d’au moins 600 à 800 deniers. Un laminé en polyester renforcé avec des fibres en Dyneema, comme sur le Whiteout 30 d’Exped, constitue un mélange de matières robuste et léger à la fois. « Le tissu extérieur se compose de polyester 150 D, du Dyneema est utilisé au milieu et le matériau est imperméabilisé à l’intérieur avec un laminé solide en TPU. Les Des détails bien pensés : grâce aux porte-matériel intégrés à la ceinture abdominale, mousquetons, dégaines et autres équipements vous suivent partout. Les boucles en aluminium sont robustes, durables et faciles à utiliser avec des gants. Avec un dos à contact direct, le centre de gravité de la charge se rapproche du corps; un élément essentiel en terrain exigeant. Ainsi, le sac à dos ne ballotte pas et l’équilibre est préservé. – WE PROTECT THE PLANET, WE PROTECT THE PEOPLE. deux premières couches notamment garantissent une grande résistance à l’abrasion », déclare Marc Raillard, Product Manager chez Exped. D’autres fabricants tels que Mountain Hardwear ou Millet utilisent la fibre Dyneema, connue pour les sangles. Celle-ci séduit par sa légèreté et sa grande robustesse. Le nylon haut de gamme fait également ses preuves depuis des années, en particulier dans une finition Ripstop résistante à la déchirure. L’expert de Bächli émet des doutes sur le fait qu’un sac à dos alpin doive être imperméable, comme l’ont récemment fait entendre certains fabricants. « La plupart des alpinistes partent lorsque le temps est stable. » Et surtout : « Ai-je vraiment besoin de pouvoir nager avec un sac à dos alpin ? », se demande Imhof. En conclusion, un sac à dos alpin peut beaucoup, mais il ne peut pas tout – et le meilleur fait exactement ce qu’il est censé faire. Les fabricants proposent aussi plusieurs solutions dans la fabrication du rembourrage de la ceinture lombaire. « Lorsque l’on porte un baudrier, la ceinture lombaire du sac à dos ne doit pas être inconfortable. C’est pourquoi elle est souvent réduite », explique Imhof. Nombre de rembourrages sont même entièrement amovibles. On peut aussi fermer la ceinture à l’arrière du sac. Des coussinets de ceinture lombaire avec des boucles porte-matériel intégrées constituent une autre solution. Nous développons et produisons des vêtements et accessoires techniques, avec les matériaux recyclés et les traitements éco-responsables, les plus innovants. – MATERIAUX RECYCLES UTILISES DANS NOTRE COLLECTION PRINTEMPS ETE. 100% PFC FREE MATÉRIAU : DYNEEMA, RIPSTOP ET CIE Un compromis entre légèreté et longévité est également nécessaire en ce qui concerne le matériau. Les boucles typiques en plastique sont de plus en Étroits à la taille et larges en haut : la forme en V des sacs à dos d’alpinisme est un des ingrédients de la liberté de mouvement. MOQUETTES FILETS DE PECHE www.ternua.com BOUTEILLES EN PLASTIQUE DUVET MARC DE CAFE LAINE COQUILLES DE NOIX 28 INSPIRATION 03 / 2019 29

Français

Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale
Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport