Views
3 years ago

Inspiration 04/2015 fr

  • Text
  • Montagne
  • Glace
  • Festival
  • Chaussure
  • Samuel
  • Pied
  • Voies
  • Chaussures
  • Toujours
  • Neige

Un conte en mixte : Ueli

Un conte en mixte : Ueli Steck dans « Pink Panther » (M9+), Ueschenen. BON PLAN 16 Mais Kandersteg ne rebute pas les amateurs de glace moins expérimentés. Simon Duverney conseille un coin qui n’est depuis longtemps plus un spot secret : « Oeschiwald ». Il s’agit là des cascades de glace les plus célèbres de Suisse, qui sont particulièrement appréciées pour leurs nombreuses voies de difficulté moyenne et pour leur situation centrale. Le conseil de Simon : « Partir tôt ! » Puisque « Oeschiwald » est synonyme d’activité intense en hiver, on n’y sera rarement seul. Il vaut par contre parfois la peine de faire la queue pour une belle voie. Ce secteur se caractérise par des voies vraiment extraordinaires. « Mais attention ! » ajoute Simon. En raison de la forte fréquentation, le danger de chute de glace ne doit pas être sous-estimé. Le secteur voisin du « Staubbach » offre également quelques voies dans les 5e et 7e degrés. « Blue Magic » (IV/5+) en est le célèbre représentant. La voie « Rübezahl » (IV/6) attend les grimpeurs avec 250 mètres de choux-fleurs et de méduses. « J’ai commencé la cascade de glace il y a 17 ans », se rappelle Simon. Ce qui l’avait tenté à l’époque ? « Je voulais simplement pouvoir grimper toute l’année, je ne voulais pas attendre le retour du printemps. De plus, j’étais tenté par une nouvelle approche. Grimper dans la glace est quand même complètement différent de grimper en rocher. » Pour les débutants qui voudraient s’essayer dans cette discipline, il connaît quelques voies. « Winteregg rechts » (I+/2+) se prête parfaitement à un premier contact avec la glace. Les voies « Kerze » (II/4+) et « Säule » (II/4+) nécessitent un maniement déjà plus précis des crampons, piolets et broches à glace. « Les longues voies sont une des raisons pour lesquelles il retourne toujours à Kandersteg », nous dévoile Simon. Au Blausee à Mitholz, il y a deux voies de 250 et 280 mètres de longueur – et le tout dans un degré de difficulté tout à fait abordable (5+). Autre chose ? « Bien sûr », sourit Simon tandis qu’il range son équipement dans le sac à dos et qu’il fouille simultanément dans sa mémoire à la recherche d’autres possibilités, « la cascade Allemenalp – une voie plaisir dans le quatrième degré. » Pour y accéder depuis le téléphérique Allmenalp-

BLACKLIGHT 4S JACKET & 3L PANTS PEAK PERFORMANCE Polyvalent – Kandersteg offre de nombreuses voies dans tous les degrés de difficulté. Une veste de protection rencontre un pantalon de montagne pour l’alpinisme « Fast&Light ». Qu’est-ce que cela donne ? Une combinaison en Gore-Tex Pro robuste et extrêmement respirant, dotée de fonctions essentielles pour progresser dans le rocher et la glace. Le haut : une veste avec une capuche fixe à visière renforcée compatible avec un casque, ainsi que des manches ergonomiques préformées pour une liberté de mouvement inconditionnelle. Le bas : un pantalon avec de longues fermetures éclair pour l’aération, des genoux préformés et des bas de jambe réglables. x Poids : veste 470 g / pantalon 460 g x Prix : veste CHF 629.- / pantalon CHF 499.- bahn il faut remonter un lit de rivière plutôt pénible à la fin. Mais l’effort vaut la peine lorsque les conditions de glace sont bonnes. « Il faudrait par contre attaquer ces voies uniquement par températures très froides », explique Simon. « Le terrain est orienté est et fortement exposé au soleil, ce qui le rend dangereux lorsque les conditions ne sont pas optimales. » Simon aurait-il encore un bon tuyau à Kandersteg ? « Peut-être le Gasterntal », dit-il. Les voies sont faisables pour le commun des mortels et elles sont une véritable alternative lorsque l’agitation dans le « Oeschiwald » bat son plein. On y trouvera de pures cascades de glace tout comme des voies mixtes telles que « Gastroman » (M7+) ou « Lara Croft » (M7). Le grand classique est la voie « Black Nova » (IV/5) longue de 300 mètres – une gigantesque cascade de glace entourée de sombres parois rocheuses. Simon soulève son sac à dos, se met dans les fixations. Il décrit une guirlande de virages élégants jusqu’au fond de la vallée. Il ne lui reste plus que deux jours de cascade de glace à Kandersteg. La météo devrait rester froide et claire. Des conditions excellentes pour deux voies exigeantes dans ce lieu magique. Une chose est certaine pour Simon : « Pour nous, les grimpeurs de cascade de glace, Kandersteg est un lieu sacré. J’y reviendrai, aucun doute ! » TEXTE : CHRISTIAN PENNING PHOTOS : DAN PATITUCCI NEPAL CUBE LA SPORTIVA NORDWAND PRO HS SUIT MAMMUT Liberté de mouvement sans limite, tenue fiable et moins de matière sous le baudrier. Voici les propriétés de la combinaison Nordwand Pro HS Suit en Gore-Tex Pro 3 couches réduite à l’essentiel. Réalisée en collaboration avec les athlètes du Mammut Pro Team, cette combinaison est dédiée aux utilisations extrêmes dans la glace raide et dans les voies mixtes. Pour sa fonctionnalité et son design exceptionnel, Mammut s’est de plus vu attribuer le très convoité OutDoor Industry Award. x Poids : env. 882 g x Prix : CHF 1‘329.- Un des maîtres incontestés de la neige et de la glace. Cette chaussure de montagne technique et stable est tout aussi à l’aise en haute montagne qu’en terrain mixte. Elle saura maîtriser les défis glacés grâce à une semelle fortement profilée. La membrane étanche et coupe-vent régule l’humidité et offre une excellente isolation thermique. Le résultat : des pieds au sec et au chaud. x Poids : env. 1'780 g/paire x Prix : CHF 539.- BON PLAN 17

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport