Views
3 years ago

Inspiration 04/2015 fr

  • Text
  • Montagne
  • Glace
  • Festival
  • Chaussure
  • Samuel
  • Pied
  • Voies
  • Chaussures
  • Toujours
  • Neige

EXPERT 30 Recherche

EXPERT 30 Recherche grossière : le conseiller Bächli vous aide de trouver la bonne chaussure parmi plus de 70 modèles. Jürg Buschor

FAIRE LE BON CHOIX Trouver les chaussures de ski de randonnée est pour certains la croix et la bannière. Ne vous en faites pas. Les experts de Bächli Sports de Montagne vous aident à trouver la bonne chaussure – peu importe que ce soit pour les petites ou grandes courses, que vous ayez le pied fin ou large, que vous vouliez faire des compétitions ou des sorties plaisir. Il est encore tôt. Et il fait froid. Plus haut, les premiers rayons de soleil éclairent la pointe des sommets et font rougir les arêtes telles des crêtes enflammées. En bas, la vallée somnole encore, baignée dans cette lumière bleue feutrée. Allons-y ! Que la course soit un plaisir ou pas dépendra entre autres de la liaison entre la fixation de ski et le pied – la chaussure de ski de randonnée. Construire des chaussures de ski de randonnée parfaites ressemble à la quadrature du cercle. Elles doivent être chaudes et confortables, soutenir et protéger le pied et avoir la souplesse d’une chaussure de montagne normale à la montée. À la descente, elles doivent présenter une rigidité élevée puis transmettre efficacement les forces et commandes du skieur sur le ski. De plus, leur poids doit être le plus faible possible. Les forces agissant sur les matériaux sont considérables – un multiple du poids corporel dans les virages. « La chaussure de ski de randonnée qui sait tout faire n’existe pas », Ernst Schärer hausse les épaules, « malheureusement ! » Mais cet expert pour l’achat des chaussures de ski de randonnée chez Bächli Sports de Montagne a aussi une bonne nouvelle : « Nous trouvons néanmoins une chaussure adéquate pour chaque randonneur. » Et son collègue Ralph Strahberger, expert pour l’adaptation et le service des chaussures de ski, ajoute : « Et si la chaussure n’est pas parfaitement adaptée, nous pouvons y remédier dans la plupart des cas. » En pratique, ce sont plutôt les pieds qui posent problème, pas les chaussures. Pourquoi ? Le squelette du pied est composé de : 26 os, 33 articulations, 20 muscles, 114 ligaments – passablement complexe donc – et ces parties sont un peu différentes chez chacun d’entre nous. Aucun pied n’est identique à un autre. Résultat : pied plat, pied creux, valgus du talon et hallux valgus sont courants. Pratiquement personne n’a le pied idéal. Les pieds des skieurs ne s’introduisent donc que moyennement bien dans des coques normées. Différents modèles, pointures et largeurs, ainsi que des modèles spécifiques pour les femmes et les hommes permettent une individualisation, mais seulement jusqu’à un certain point. Décisif : la pointure et le domaine d’utilisation « Une analyse intensive et de bons conseils sont primordiaux lors de l’achat d’une chaussure de ski, explique Ernst Schäfer. Le client devrait prévoir une à deux heures pour choisir le modèle adéquat et l’adapter individuellement si besoin. » Un sacré investissement, qui vaut par contre la peine, car une chaussure de ski parfaitement adaptée offre de nombreux avantages. Elle aide à améliorer la technique de ski, économise de la force et prévient une fatigue précoce. Elle est aussi plus confortable (n’induit donc pas de douleurs). Et elle fait simplement plus plaisir. En bref : davantage de plaisir à ski. « Nous commençons par mesurer le pied, explique Ralph Strahberger. Souvent les skieurs achètent des chaussures trop grandes. » Une EXPERT 31

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport