Views
2 years ago

Inspiration 1/2018 fr

  • Text
  • Montagne
  • Trois
  • Inspiration
  • Toujours
  • Sommet
  • Chaussons
  • Poids
  • Fibres
  • Ainsi
  • Prix

RENCONTRE AU SOMMET

RENCONTRE AU SOMMET NICOLAS HOJAC Monter rapidement, descendre rapidement : selon Nicolas Hojac, en montagne la vitesse est un moyen de réduire le risque. 5 MINUTES, ÇA CHANGE QUOI ? Nicolas Hojac vient d’avoir 25 ans mais fait déjà partie du petit cercle des meilleurs alpinistes de Suisse. Accompagné de son mentor et ami Ueli Steck, il avait gravi la face nord de l’Eiger en un temps record. Après la disparition de son ami, Hojac s’est également questionné à propos de son approche des records et du risque. Son apprentissage : la passion pour les grands objectifs vit toujours en lui – mais pas à n’importe quel prix. INTERVIEW ANDREAS HASLAUER Vous n’avez que 25 ans, mais vous êtes déjà considéré comme un alpiniste couronné de succès. Quel genre de traces voudriez-vous suivre ? Devenir un collectionneur de sommets comme Reinhold Messner, un accro à l’adrénaline comme Alex Honnold, ou une puce des glaciers comme Kilian Jornet ? Je souhaite tout simplement avoir du plaisir en faisant de la montagne. Il n’existe pas de moule dans lequel on puisse simplement se glisser. Et c’est bien comme ça. Avoir du plaisir est vraiment ce que je recherche par-dessus tout. Oui, vraiment par-dessus tout. Être heureux, vivre de beaux moments là-haut, être au-dessus des tracas. C’est ce qui m’apporte du contentement. Et que se passe-t-il quand vous ne pouvez pas aller en montagne pendant quelques jours ? Le chansonnier autrichien Hubert von Goisern l’a une fois formulé très exactement. Il a déclaré qu’il ressentait les paysages plats comme menaçants. Pour écrire ses chansons, il a besoin de rechercher le calme de la montagne. Sans elle, il devient dépressif. C’est exactement pareil pour moi. Je ne supporte pas les itinéraires touristiques surpeuplés et les chemins de randonnée. Le calme, la solitude, l’isolement… j’adore ça. Pour le sportif de l’extrême Axel Naglich, les montagnes signifient aventure et liberté. En prenant de la distance avec la civilisation, les choses importantes ne sont plus les mêmes qu’en plaine. En plaine, tout est devenu tellement complexe. Pour avoir une vie paisible, il faut des choses simples, la complexité et la difficulté ne sont pas nécessaires. Je peux aussi vous dire pourquoi : peu importe que j’aie gravi le « Pargätzi-Pfeiler » au Scheidegg Wetterhorn tout près de chez moi, que j’aie réalisé PHOTO: ARCHIVE MAMMUT 32 INSPIRATION 01 / 2018 33

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport