Views
2 years ago

Inspiration 1/2018 fr

  • Text
  • Montagne
  • Trois
  • Inspiration
  • Toujours
  • Sommet
  • Chaussons
  • Poids
  • Fibres
  • Ainsi
  • Prix

RENCONTRE AU SOMMET

RENCONTRE AU SOMMET NICOLAS HOJAC Avec « Beta Rocker », « Elementarteilchen » (chacune M8, WI6) et « Flying Circus » (M10) Hojac a grimpé trois voies mixtes très dures en Suisse et ce, dans un style impeccable (à vue ou flash). Mes parents ont réalisé ce souhait et j’ai pu gravir le Lagginhorn, dans les Alpes valaisannes avec un guide de montagne. Il est impossible de décrire à quel point j’étais heureux. Et ça a continué. À 18 ans j’ai gravi pour la première fois la face nord de l’Eiger, puis le Cervin, la face nord des Grandes Jorasses, et, et, et, et. Combien de fois avez-vous fait la face nord de l’Eiger ? Boah, aucune idée. Peut-être 12 ou 13 fois. Je ne sais plus. Votre devise est : « Seul un vieil alpiniste est un bon alpiniste. » Ueli Steck, votre compagnon de cordée pendant des années n’a pas réussi ce défi. Il y a un an, âgé de 40 ans, il a été victime d’un accident fatal lors d’une course d’entraînement au Nupse depuis le camp II de l’Everest. Je n’ai toujours pas compris cet accident. Régulièrement je veux prendre mon téléphone et l’appeler. Depuis le 30 avril 2017, rien n’a changé. Encore et toujours je veux lui envoyer un message WhatsApp. Vraisemblablement, je n’ai toujours pas digéré sa mort. Vous n’avez pas remis en question vos ascensions éclair après la mort d’Ueli Steck ? Pourquoi est-ce que je le ferais ? Tout cela a-t-il un sens ? Qui est-ce que cela aide si j’arrive au sommet cinq minutes plus vite qu’un autre ? Après la mort d’Ueli, je me suis plus souvent posé ces questions. Mais maintenant plus. Je sais depuis l’âge de 14 ans ce qui me fait vibrer. Je vibre pour l’alpinisme. Ce n’est pas mon hobby, c’est ma vie. Qu’est-ce qu’il était Ueli Steck pour vous ? Un de mes meilleurs amis, un exemple absolu. Tout comme pour beaucoup d’autres. En 2004 il a grimpé sans corde le pilier Excalibur aux Wendenstöcke. C’était totalement inédit. Ueli était un pionnier. « Monter tout seul là-haut c’est autre chose. » Jusqu’alors, l’alpinisme était considéré comme une discipline ardue avec de gros besoins logistiques. Ueli Steck lui a donné un nouveau visage. C’est ce qu’écrivait le journaliste Dominik Osswald. L’alpinisme peut aussi être léger et rapide en réduisant le matériel à un minimum. Avec lui, j’ai appris à me déplacer en montagne comme un chamois. Personne n’a même eu l’idée de courir en haut d’une montagne les crampons aux pieds – jusqu’à Ueli. Ueli n’avait pas de temps. Je me rappelle comment il a introduit notre record dans la face nord de l’Eiger. En partant il m’a dit : « Nicolas, aujourd’hui nous ne devons pas perdre de temps. J’ai un rendez-vous à 18 heures à Münsingen ». Il était sérieux. Il ne reste plus qu’une question : quand égalisez-vous le record d’Ueli Steck en solo à l’Eiger ? Monter tout seul là-haut c’est autre chose. Si je sais que là-haut personne ne peut m’aider, cela représente une pression psychique incroyablement forte. PHOTO: ARCHIVE MAMMUT Vous y êtes bientôt ? Je ne sais pas. La seule chose que je sais c’est que je devrais prendre encore plus de risques qu’Ueli pour battre le record. Pour le moment, le risque est tout simplement trop élevé pour moi. Pourquoi ? Il est probable que je ne pourrai jamais atteindre la forme physique que Ueli avait. Et tant que c’est le cas, cela ne fait aucun sens. Qu’est-ce qui cafouille encore ? Je ne connais pas la voie aussi bien que Ueli. Peut-être qu’un jour viendra où je me dirai : « C’est le moment, aujourd’hui je vais gravir la face aussi vite que personne n’a pu le faire jusqu’à maintenant. » Mais aujourd’hui, je ne vois pas vraiment ce que cela m’apporterait. Ou je ne le vois pas encore. Soit je cours là-haut comme un dératé et je me mets en danger – voire j’y reste, soit je bats le record et fais quelques titres dans les journaux. L’un comme l’autre ne m’apportent pas beaucoup. Je suis plutôt à la recherche de projets et de nouvelles montagnes que personne d’autre que moi n’a envie de gravir. J’ai de toute façon le temps, je n’ai que 25 ans. Et ce temps je vais l’utiliser pour les projets qui me tiennent à cœur. Y a-t-il de plus belles perspectives ? Je ne crois pas… ® fenix ēnix ¯ 5S ® fenix ēnix ¯ 5X FĒNIX ® 5 | SMARTWATCH MULTISPORT GPS SPORT & LYFESTYLE Applications sportives préinstallées pour la course à pied, la natation, le cyclisme, etc. | Cardio-fréquencemètre au poignet | Affichage de Smart Notifications comme e-mails, messages, appels, entrées d’agenda et bien plus encore. ® FĒNIX ® fenix ēnix ¯ 5 5 SÉRIE . 36 INSPIRATION 01 / 2018 garmin.com

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport