Views
1 year ago

Inspiration 2/2018 fr

  • Text
  • Montagne
  • Corde
  • Poids
  • Inspiration
  • Voies
  • Rocher
  • Lorsque
  • Grimper
  • Bloc
  • Beaucoup

BON PLAN URI jamais plus

BON PLAN URI jamais plus difficile que le Ve degré supérieur. En ligne droite elle s’étire vers le ciel. Après quelques mètres moins raides où nous mettons notre équilibre à contribution, suit une longueur fabuleuse, rien que pour elle, il vaut la peine de s’élancer dans cette voie : la 9e ! Parfaitement assuré par quelques spits on se hisse en opposition dans une dalle verticale un peu exposée. À un seul endroit on se tient entièrement sur la dalle, le reste de la longueur suit parfaitement l’arête étroite d’à peine quelques centimètres. Un rêve en granite. Difficile d’avoir une escalade plus belle et élégante. Quoique – sans tirer sur la dégaine, le passage clé de toute la voie dans la 13 e longueur s’ancre profondément dans notre mémoire. Cette longueur n’est pas aussi aérienne que l’écaille grimpée en opposition, mais elle est raide et déversante, tout en traversant un toit étroit qui semble ingrimpable de prime abord. Mais comme disait un vieil ami grimpeur : « Tout se résout ». Les prises et la structure offrent bien plus d’adhérence qu’il ne paraît de prime abord. Au bout de quatre heures nous arrivons tous au bloc sommital et nous nous inscrivons dans le carnet de route. L’humidité et la pluie qui commence à tomber n’altèrent pas notre bonne humeur : cette voie est un rêve. En face, nous observons les magnifiques falaises en granite du Salbitschijen. Nous sommes trop loin pour voir s’il y a des grimpeurs dans ces faces, mais nous n’avons aucune peine à imaginer la foule au relais ou les mélimélos de corde dans les manœuvres de dépassement. Celui qui cherche une variante qui vaut la peine, devrait prendre Hans Berger au sérieux : « Grimpez l’arête ouest du Feldschijen ! » Rocher sommital et joie du sommet sous la pluie. Depuis la gauche : Sonja Schade, Alex Wick et Simone Bürgeler. Informations sur l’arête du Feldschijen sous : baechli-bergpsport.ch/fr/feldschijengrat 26

CHOIX DE LA LIGNE Tous ceux qui, après le récit de l’arête du Feldschijen, ont les doigts qui démangent trouveront chez Bächli Sports de Montagne l’équipement adéquat. Mais que ce soit pour l’arête ouest décrite ici ou toute autre voie passionnante, une chose est certaine : pour votre prochaine escalade, vous pouvez compter sur ces trois produits. « Le Feldschijen avec ses différentes voies est toujours un objectif passionnant. » SAMUEL BUNDI CHEF DE RAYON HARDWARE À COIRE BÄCHLI ON TOUR Celui qui n’a pas encore suffisamment d’expérience dans les voies de plusieurs longueurs apprendra les techniques essentielles et les astuces utiles en suivant un cours. Par exemple les 16 et 17 juillet au Sustenpass dans l’Oberland bernois. baechli-bergsport.ch/fr/ baechliontour RESTER SUSPENDU Avec sa ceinture large et ses jambes ajustables, le Aquila est idéal pour les grimpeurs grands et lourds. Très polyvalent, il est utilisable été comme hiver, en salle ou sur le rocher, voire sur la glace. Son design dépouillé permet de limiter le poids et de garantir la liberté de mouvement. Quatre porte-matériels – ceux de devant sont rigides et ceux de derrière souples – offrent de la place pour tout l’équipement d’escalade. Il dispose encore d’une boucle de halage et de deux possibilités de fixations pour mousquetons à matériel. Les points d’encordement sont particulièrement résistants à l’abrasion. Disponible en cinq tailles. GARDER SA CHALEUR Lorsque les températures ne sont ni franchement froides ni franchement chaudes, le Power Hoodie est le vêtement qu’il vous faut. Conçu pour courir, il est également idéal pour assurer ou pour les pauses. Son tissu doux très confortable sèche rapidement et régule bien l’humidité. La capuche enveloppante et le col montant protègent du vent et du froid. Grâce aux passants pour les pouces, les manches restent bien en place et la poche à fermeture éclair dans le dos permet de ranger les clés ou le smartphone. Des motifs réfléchissants augmentent la visibilité lorsque le soir tombe. RIBAMBELLE D’ANNEAUX Ce nouveau développement de la daisy chain consiste en six anneaux, avec une sangle supplémentaire à chacune des extrémités. Elle fait penser à une dégaine équipée d’un mousqueton Nimble Evo. L’autre extrémité peut être attachée au baudrier pour s’autoassurer. La daisy chain permet de maintenir de l’ordre au relais, mais aussi de s’autoassurer, elle peut servir d’étrier ou encore pour descendre en rappel. Grâce à la sangle monocouche en Dyneema, elle assure une résistance de 24 kN d’un bout à l’autre, mais encore de chaque anneau. Aucun risque de se tromper comme avec les daisy chains conventionnelles. AQUILA PETZL Poids 345 g Prix CHF 112.– POWER W HOOD PEAK PERFORMANCE Poids 230 g Prix CHF 115.– SPORT CHAIN CLIMBING TECHNOLOGY Poids 120 g Prix CHF 62.– 27

Français

Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale
Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport