Views
1 year ago

Inspiration 2/2018 fr

  • Text
  • Montagne
  • Corde
  • Poids
  • Inspiration
  • Voies
  • Rocher
  • Lorsque
  • Grimper
  • Bloc
  • Beaucoup

EXPERT ALPINKLETTERN

EXPERT ALPINKLETTERN ESCALADE ALPINE CONTRÔLE DU MATÉRIEL Presque chaque équipement d’escalade possède une version alpine, souvent plus légère, plus confortable ou simplement plus pratique pour les voies alpines par rapport au matériel pour écoles d’escalade. Des anneaux de sangle de différentes longueurs et un Prusik font aussi partie de l’équipement de base. Baudrier Pour les voies alpines, le baudrier doit être très confortable. L’ascension est souvent de longue durée et le temps passé en suspension au relais est important. Les baudriers à jambes fines qui serrent les jambes n’ont pas leur place ici. Deux porte-matériels de chaque côté et facilement accessibles sont bienvenus. Dégaines Il est possible d’économiser beaucoup de poids sur ce poste car pour de nombreuses voies on aura besoin de 15 à 20 dégaines – en milieu alpin, les longueurs sont souvent bien plus longues que sur les sites d’escalade sportive. Des doigts fil aux mousquetons et des sangles fines en Dyneema de 11 millimètres permettent de réduire le poids. Il est nécessaire de disposer de sangles de longueurs différentes pour minimiser les frottements là où la corde décrit des virages. Pour construire le relais, de petits mousquetons à vis légers sont suffisants. En plus du mousqueton à verrouillage pour le dispositif d’assurage, on aura besoin de trois autres mousquetons à vis et de deux mousquetons simples, par exemple pour arrimer ses chaussures ou pour rallonger une sangle. Dispositif d’assurage Souvent on grimpe avec deux cordes, puis on descend en rappel. On a alors besoin d’un dispositif d’assurage à deux ouvertures permettant également d’assurer son compagnon de cordée par le haut. Il est particulièrement important que le diamètre de corde utilisé soit compatible avec le dispositif d’assurage. Avec les cordes à double très fines ou les cordes à simple, des gants d’assurage sont utiles ! Casque Un casque protège la tête des chutes de pierre et d’un choc contre la paroi en cas de chute. Il faut bien réaliser que les casques d’escalade ne sont pas uniquement prévus pour amortir les chocs, mais également pour éviter une perforation en cas de chute de pierre ou d’objet. Selon une étude américaine, les casques les plus efficaces contre les impacts sont les casques In-Mold. CORDE À DOUBLE, JUMELÉE OU À SIMPLE ? Les cordes à double sont les plus polyvalentes en montagne. On peut les passer dans les points d’assurage intermédiaires soit ensemble, soit en alternance (technique de corde à double). Cette technique est surtout conseillée lorsque les points d’assurage ne sont pas disposés en ligne droite (pour éviter le frottement, on passera la corde de gauche dans les points les plus à gauche et celle de droite dans les points les plus à droite). C’est également utile si l’on pose soi-même les assurages intermédiaires, car en y passant un brin seul, la force de choc en cas de chute est moins importante qu’en passant les deux brins ensemble. Les cordes jumelées sont plus légères et plus fines mais doivent par contre toujours être passées ensemble dans les points d’assurage. Avec les cordes jumelées, il n’est pas possible d’assurer un second à un seul brin. Pour les voies difficiles, la corde à simple est de plus en plus courante, même en altitude. Le grimpeur en tête emporte cependant une « Tag Line » ou « Rap Line » : il s’agit d’une corde de même longueur mais plus fine qui peut par exemple se loger dans un sac à dos ou un sac de halage avec un peu d’eau, de quoi manger et une veste. Pour descendre en rappel, les deux cordes sont utilisées dans toute leur longueur. Astuce d’expert : en faisant un rappel avec des cordes de diamètre très différents, il y a un risque que la corde la plus fine glisse si on les noue ensemble avec un nœud simple. Pour éviter ceci, il faut impérativement nouer les deux cordes ensemble au moyen d’un double nœud de pêcheur. Toujours passer la corde la plus épaisse dans l’anneau de rappel ! Assurages mobiles Des informations fiables sur la voie sont capitales. Comment est-elle assurée ? Faut-il des coinceurs ou des friends ? Si le rocher possède de nombreuses fissures, comme le granite de Salbit ou de la Furka, il est parfois même nécessaire de construire soi-même les relais. On aura alors besoin d’un double jeu de coinceurs et de friends. Dans le calcaire compact des Gastlosen, les possibilités de placement d’assurage mobile sont limitées. Mais un petit assortiment de coinceurs ne sera jamais de trop. Un coinceur placé au même endroit permettra de calmer les nerfs ! 32

RÜCKZUG AUS DER WAND MOUNTAIN BOOTS HANDCRAFTED WITH PASSION BORN IN BAVARIA – WORN AROUND THE WORLD FAIT MAIN EN EUROPE CONSTRUCTION SOUDÉE RESSEMELABLE DURABILITÉ EXTRÊME Hanwag Friction II GTX ® INSPIRATION 02 / 2018 WWW.HANWAG.DE Chaussures de montagne isolantes contre le froid et cramponnables conçues pour la marche sur les glaciers et les rochers. Parfaitement adaptées aux zones de haute montagne. Grâce à la membrane GORE-TEX ® et aux matériaux de grande qualité (velours, Cordura ® et Néoprène) qui les composent, les Friction II GTX ® gardent les pieds au chaud et au sec même lors d’ascensions difficiles dans la neige et sur la glace. 33

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport