Views
2 years ago

Inspiration 2/2018 fr

  • Text
  • Montagne
  • Corde
  • Poids
  • Inspiration
  • Voies
  • Rocher
  • Lorsque
  • Grimper
  • Bloc
  • Beaucoup

34 CLIMB FREE EN TERRE

34 CLIMB FREE EN TERRE SAINTE

BON PLAN ISRAËL TEXTE DOMINIK OSSWALD PHOTOS MIKULAS ZUBEC Invité en Israël, le grimpeur surdoué Adam Ondra réussit « Climb Free », la première voie en 9a du pays. Petit tour d’horizon d’une destination d’escalade peu courante. Un véhicule blindé vient droit sur nous. Uri, notre chauffeur descend la vitre. Il échange quelques mots avec les soldats – ils pointent le doigt en direction du soleil couchant. En direction du Liban. Nous faisons demi-tour. Uri trouve maintenant le bon chemin. Je demande si les soldats surveillent la frontière. « Oui, mais ici c’est paisible », répond Uri pour nous rassurer. Ça ne pourrait être plus calme. Un chemin en terre nous conduit sur un plateau. On entend les cigales, puis au loin résonne un appel à la prière. Sinon c’est le grand calme. Soudain une clameur déchire le silence. Visiblement nous ne sommes plus très loin. Mais quand nous arrivons, c’est déjà trop tard : Adam Ondra vient de réussir la voie la plus difficile d’Israël. Adam a répondu à l’invitation d’Ofer Blutrich, le grimpeur le plus fort d’Israël, qui, il y a 20 ans, accomplissait son service militaire. Il passa une année dans une région hostile du Liban. « On m’a tiré dessus avec toutes les munitions que vous pouvez imaginer », raconte-t-il. Mais Ofer a eu de la chance. Il s’en est toujours tiré. En 2000 il fait un voyage en Suisse qui lui ouvre les yeux : « J’ai vu pour la première fois ce que signifie vivre en paix ». Il retourne en Israël avec une nouvelle vision de la vie. Peu après, il quitte l’armée et troque son fusil pour un sac à dos et part découvrir le monde. « Je suis parti randonneur et je suis revenu grimpeur ». C’est au cours de son voyage qu’il a commencé à grimper. Petit à petit il n’a eu d’yeux que pour les parois grimpables. En 2002 il retourne en Israël avec même pas une année d’expérience en escalade – pourtant il grimpe déjà du 7c. Mais au changement de millénaire, ses nouvelles capacités ne lui sont que peu utiles en Israël. « Presque personne ne faisait de l’escalade en Israël, explique-t-il, il y avait tout au plus quelques itinéraires faciles, mais qui s’apparentaient plus à l’alpinisme qu’à l’escalade. » Ofer commence donc à équiper ses propres voies. Il équipe et réalise le premier 8a de son pays, puis 8b, 8c, 8c+. Mais la première 9a était réservée à une personne bien précise : Adam Ondra. CACHÉ AU MILIEU DE NULLE PART Le lieu de l’action est la Nezer Cave : une grotte de calcaire dont on ne devinerait jamais la présence. À quelques centaines de mètres seulement des premières localités libanaises, on ne relève pas le moindre indice signalant des parois grimpables à proximité. Et soudain on se trouve face à un trou, dont on ne perçoit au début qu’un enchevêtrement de branches de figuiers. Il faut une bonne dose d’imagination pour deviner la présence de rocher rouge. Mais en descendant et en écartant les feuilles des figuiers, on y est : la puissante Nezer Cave au dévers important et qui abrite la voie la plus difficile d’Israël. Il n’y a pas grand-chose à grimper ici en dessous du 8b. Mais après sa première réussie, Adam en veut davantage. Il grimpe un 8c+ à vue, qu’il répète immédiatement pour la caméra. Ofer fait une tentative dans un de ses projets, puis fait encore vite une petite 8b+ pour terminer. C’est à la lumière de la frontale qu’Adam tente une combinaison des deux voies dont les mouvements font de la résistance. « Ça pourrait aussi être une 9c, pense-t-il, « Derrière les figuiers : les gros surplombs de la Nezer Cave avec la voie la plus difficile d’Israël. » INSPIRATION 02 / 2018 35

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport