Views
2 years ago

Inspiration 2/2018 fr

  • Text
  • Montagne
  • Corde
  • Poids
  • Inspiration
  • Voies
  • Rocher
  • Lorsque
  • Grimper
  • Bloc
  • Beaucoup

CONTRÔLE DU PARTENAIRE

CONTRÔLE DU PARTENAIRE aurait pu engendrer une forte pression chez certains. Mais Sandro a tourné cela à son avantage et a poursuivi la vision de son père avec grand plaisir. « J’aime tout simplement ce que je fais », constate l’éditeur. Le fondateur des éditions Filidor et pionnier de l’escalade plaisir en Suisse : Jürg von Känel († 2005). S’accrocher, essayer, apprendre, être consciencieux : le travail dans et avec les éditions a finalement de grandes similitudes avec l’escalade. C’est peut-être la raison pour laquelle ce projet ne pouvait que fonctionner. Sandro von Känel a lui aussi attrapé le virus de la grimpe, et il a du feeling avec les gens. Tisser des liens, soigner les contacts – les informations pour les topos doivent bien venir de quelque part. « Ma chance était probablement que je n’avais pas suivi la polémique autour de l’escalade plaisir. J’étais bien trop loin du sujet. Ceci m’a permis d’approcher les gens de manière impartiale », explique Sandro. Les topos plaisir jouissant déjà d’une très bonne réputation, cela QUATRE SAISONS POUR UN LIVRE C’est évidemment la meilleure condition pour faire du bon travail. Le travail préparatif pour un nouveau topo se fait du printemps à l’automne. Sandro est dehors sur les rochers et dans le terrain. Passer les voies au crible, les grimper, en contrôler les accès, faire les esquisses du topo, prendre des photos. « Éditer un topo c’est aussi du travail de bureau. Les jours de mauvais temps et tout l’hiver je passe beaucoup de temps devant l’ordi », constate Sandro. S’ajoute à cela « Redessiner les esquisses, scanner, travailler et vectoriser. » Quand toutes les données sont prêtes il faut se pencher sur la mise en page. Et ça aussi, cet éditeur le fait lui-même. En toile de fond il est aidé par plusieurs personnes. Pour la relecture, la traduction en anglais et en français. Les envois et la comptabilité sont toujours gérés par Berthi von Känel. Les choses se passent dans le calme dans ces éditions du Kandertal. Du moins souvent. Avant l’impression il peut y avoir des périodes plus agitées. Quand le « bon à tirer » est sur la table, il faut contrôler minutieusement tous les détails. Et malgré les nombreux contrôles il arrive qu’il reste des erreurs. « Dans le topo ‹ extreme SUD › nous avons oublié l’esquisse de l’accès d’un site. Bien que le manuscrit et le ‹ bon à tirer › aient été regardés plein de fois, personne ne l’a réalisé. C’est finalement moi-même qui l’ai vu en ÉTAPES 1986 1989 1992 2005 Premier topo « Die schönsten Sportklettereien im Berner Oberland » « Schweiz Extrem », le premier topo issu des éditions Filidor Jürg von Känel publie le premier topo « Schweiz plaisir » décès de Jürg. Finition et parution du dernier projet de Jürg « Schweiz plaisir ALPIN » PHOTOS : ARCHIVE FILIDOR 62

FILIDOR voulant regarder le topo du site en question. » L’accès fut ensuite imprimé sur une feuille à part et joint au topo. Simple et pragmatique – c’est ainsi que les problèmes sont résolus dans le Kandertal. L’AVENIR ? AUSSI DIGITAL L’approche est tout aussi pragmatique lorsqu’il s’agit d’éventuelles coopérations ou fusions. L’éditeur regarde à long terme. Aussi dans l’avenir digital. Il y a eu de nombreuses discussions avec des entreprises pour développer sa propre application. « Des visions divergentes, un énorme effort initial, la réalisation et la question de la rentabilité… nous y avons finalement renoncé », explique Sandro. Mais il y a un peu plus d’une année, Vertical Life a frappé à la porte des éditions – le topo d’escalade digital par excellence. « J’étais sceptique quant au déroulement sans accrocs comme on me l’avait laissé entendre dans les discussions. À ma grande surprise la collaboration est géniale. Je suis heureux d’avoir cette solution et de pouvoir proposer une plus-value à nos acheteurs. » Sandro von Känel rayonne. Depuis l’année passée il existe la possibilité de charger quatre topos Filidor sur l’application en question. D’autres suivront. Pour Filidor il s’agit d’une prestation de service supplémentaire gratuite à ses livres. Bien sûr, certains vont se limiter à l’application pour accéder aux topos. « Ça fait partie du jeu », analyse Sandro von Känel, « nous le voyons comme une valorisation ». sir JURA » et la première édition de « extreme JURA ». En version papier et digitale, bien évidemment. Quelles autres idées circulent dans sa tête ? On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve, raisonne Sandro. Il est important pour lui d’être en de bons termes avec les ouvreurs. Il souhaite rester proche de la scène et permettre aux gens de vivre de bons moments à de beaux endroits. Pour Sandro il est clair comme de l’eau de source que les éditions doivent rester indépendantes. « Car nous croyons en notre passion. » Les éditions Filidor continueront à publier des perles d’escalade. Parue en 2017, la nouvelle édition du « plai- 2009 2010 2014 2017 Sandro von Känel reprend les éditions et termine « Schweiz plaisir SUD » Premier livre qui n’est pas un topo aux éditions Filidor : « Sportklettern Berner Oberland » Pour le 25 e anniversaire de « Schweiz extrem » paraît une mise à jour de « extrem SUD » Filidor comme application : en coopération avec Vertical Life les voies se digitalisent INSPIRATION 02 / 2018 63

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport