Views
3 years ago

Inspiration 3/2016 fr

  • Text
  • Montagne
  • Sommet
  • Faire
  • Lorsque
  • Veste
  • Toujours
  • Pilier
  • Membrane
  • Neige
  • Bonne

Chevronnés –

Chevronnés – Christian Schlesener et Stefan Glowacz équipent depuis le bas la nouvelle voie « Walk the line » (8a) au Mount Kinabalu/Borneo. RENCONTRE AU SOMMET 22

Quel rôle joue l’expérience dans cette situation ? Il est essentiel de ne pas être arrogant et de ne pas penser tout connaître parce que l’on a atteint un certain âge. On peut aussi apprendre d’un enfant de six ans, car il voit, ressent et expérimente le monde d’une manière totalement différente. En clair, il faut toujours rester ouvert. Qu’apprends-tu de tes enfants ? Principalement les attentes qu’ils ont de la vie. Leur façon d’observer le monde sans idées préconçues. Les enfants ne sont pas calculateurs. Ils sont très clairs et directs. Nous pouvons continuellement apprendre quelque chose des enfants. C’est tellement bénéfique de chercher à être toujours honnête avec les autres, à communiquer ouvertement et à donner son avis. À dire immédiatement lorsque quelque chose ne fonctionne pas. Nous, les adultes, vivons dans un monde de calcul, de mensonge et de tactique. Mais nous devons au moins essayer de transmettre à nos enfants des valeurs différentes. LE ROCK MASTER Stefan Glowacz, né en 1965, est le plus grand grimpeur de compétition d’Allemagne. Il a remporté à trois reprises le « Rock Master » d’Arco, championnat du monde non officiel d’escalade sportive. En 1993, il a mis fin à sa carrière de grimpeur professionnel pour se consacrer davantage à l’exploration de parois inconnues et reculées du monde. Glowacz considère le voyage aller comme faisant partie intégrante de l’aventure – à ski sur les champs de glace de Patagonie ou en canoë à travers la jungle du Venezuela. Glowacz est cofondateur d’une entreprise d’équipement d’escalade (Red Chili), où il est responsable du marketing et du design. En outre, il est père de triplés, conférencier très sollicité dans des séminaires de motivation destinés à des cadres et à des sportifs puis éditeur du magazine de sports de montagne Allmountain. As-tu une idée de la façon dont Stefan Glowacz se définira dans 20 ans ? Je vais me laisser surprendre. Il peut se passer tant de choses. Si j’avais déjà une idée trop concrète, je ne saisirais peutêtre pas ou ne voudrais pas saisir toutes les opportunités qui se présenteront à moi durant cette période. J’ai besoin de garder cette spontanéité. Le fait de continuer à grimper et à partir à l’aventure n’est pas gravé dans le marbre. La vie est bien trop diversifiée pour cela, bien trop complexe et bien trop belle dans beaucoup d’autres domaines. S’il s’avère que je peux continuer à entreprendre de longues expéditions, comme celle vers l’île de Baffin, parce que je suis convaincu que c’est ce que je veux, alors je le ferai volontiers. Mais je ne m’accroche pas désespérément à cette idée. TEXTE : CHRISTIAN PENNING PHOTOS : KLAUS FENGLER RENCONTRE AU SOMMET En mai 2016, Glowacz, accompagné de Robert Jasper et de Klaus Fengler, a réussi une voie sur la paroi ouest de la Turret, haute de 800 mètres, au niveau 9/A1. Le retour à lui seul a duré 13 jours. 23

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport