Views
3 years ago

Inspiration 3/2016 fr

  • Text
  • Montagne
  • Sommet
  • Faire
  • Lorsque
  • Veste
  • Toujours
  • Pilier
  • Membrane
  • Neige
  • Bonne

Randonnée Whisky en

Randonnée Whisky en Appenzell : des muletiers transportent un fût d’Appenzeller Bier et un fût de Whisky Säntis Malt «Edition Rotsteinpass» affiné en fût de madère sur le Rotsteinpass (2124 m), où ils seront dégustés. PLAISIR DIVIN 24 Andreas Butz / Image Different

FORTE CONCENTRATION Pour nombre de gens, les spiritueux font partie de la montagne au même titre que les glaciers ou les Alpes. Mais quelles sont au juste les eaux-de-vie issues de régions alpines ? D’où vient la fée verte ? Et où coure-t-on après le whisky à travers les montagnes ? Voici un glossaire qui fonctionne comme l’alcool : bien qu’il ne clarifie pas toutes nos questions, il nous aide à comprendre un peu mieux certaines choses. C’est en tout cas ce que nous espérons. Alpenbitter, l’ : boisson issue d’Appenzell dont le secret de fabrication est aussi intact que celui du Coca-Cola. Autrefois, les médecins l’auraient même prescrite comme remède. Outre ses 29 % d’alcool, elle est fabriquée avec 42 plantes, dont la composition exacte reste un « secret de famille bien gardé ». Certains ingrédients que l’on connaît, tels que les racines de gentiane jaune, les fleurs de lavande, les graines de coriandre, les feuilles de citronnelle et l’anis, laissent cependant supposer que la mondialisation avait déjà eu son mot à dire quant à la recette de l’Alpenbitter lors de sa création en 1902. Bergfeuer (feu de montagne) : 1. Coutume médiévale consistant à provoquer intentionnellement d’importants foyers d’incendie dans les montagnes pour chasser tous les démons, diables et autres esprits. Cette coutume a même été intégrée au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco dans la région de la Zugspitze. 2. Boisson dont la teneur en alcool est supérieure à 50 % du volume et permettant d’appâter tous les démons, diables et autres esprits le matin suivant un important foyer d’incendie provoqué intentionnellement. 3. Groupe de musique du Tyrol du Sud dont les œuvres ne feront probablement jamais partie du patrimoine culturel immatériel, même dans plusieurs centaines de milliers d’années et que même les démons, diables et autres esprits ne peuvent supporter qu’avec une dose conséquente de Bergfeuer (au sens du numéro 2). Cabane, la : selon Wikipedia, « construction immobilière destinée à servir d’abri temporaire, saisonnier ou provisoire à des personnes, des biens ou des activités, par opposition à la maison, laquelle sert d’abri permanent. » Est principalement utilisée dans le tourisme hivernal des Alpes en guise de lieu propice à une consommation d’alcool débridée, bien que des termes habilement placés par l’industrie publicitaire tels que charme de refuge authentique, boulettes au lard ou musique typique laissent suggérer une certaine convivialité. Chants populaires, les : sont volontiers entonnés par les visiteurs de refuges lorsqu’ils consomment diverses boissons alcoolisées et évoquent souvent une suite approximative de —> discours prononcés au moment de trinquer. Ils sont par conséquent difficiles à supporter pour des personnes sobres. On les trouve même sous une forme hautement concentrée sur des CD (p. ex. « Die 20 schönsten Berglieder », [Les 20 plus beaux chants de montagne]). Chromosome Y, le : porteur de gène définissant le sexe d’un individu et comportant, outre le besoin d’escalader les sommets, un fort besoin de consommer diverses boissons alpines. C2H5OH : formule chimique de l’éthanol dont il paraît que les étudiants en chimie Formule magique : les droits de distillation de la distillerie de gentiane Grassl remontent au XVII e siècle. Dominik Prantl PLAISIR DIVIN 25

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport