Views
1 year ago

Inspiration 4-09

RENCONTRE AU SOMMET KARL

RENCONTRE AU SOMMET KARL EGLOFF « En Europe, on me connaît à peine » explique Karl Egloff la veille de la DoloMyths Run Skyrace à Trentino, une course des Golden Trail World Series, où il décrochera malgré une loude chute la 70 e place. « MA ZONE DE CONFORT SE SITUE À 5000 MÈTRES » Lorsqu’il s’agit de skyrunning et de records de vitesse à haute altitude, le nom de Kilian Jornet apparaît très souvent. Pourtant, trois de ses records sur des sommets ont déjà été pulvérisés par le fils d’un guide de montagne suisse ayant passé une grande partie de son enfance dans les Andes équatoriennes. Celui-ci n’est autre que Karl Egloff. INTERVIEW UTE WATZL Tu es considéré comme un héros en Équateur. Peut-on le dire ainsi ? Oui, et cela m’étonne toujours. Le gouvernement m’a invité à une cérémonie d’hommage avec acte notarié et retransmission télévisée avec le président. En Amérique du Sud, je donne une conférence de presse quasiment toutes les deux semaines. Mais en Europe, on me connaît à peine. Pourquoi donc ? Tu détiens pourtant le record de vitesse sur quatre des Seven Summits. Et tu as ainsi battu trois des records de la star mondiale Kilian Jornet. Je vis et m’entraîne en Équateur. Mais c’est en Europe que sont faits les gros titres. C’est là que se trouvent l’argent, les sponsors, les médias. Pourtant, le trail running s’est développé comme aucun autre sport en Amérique du Sud. Des courses de courte et longue distance sont organisées chez nous tous les week-ends, et on trouve des courses verticales et des compétitions de skyrunning. La grande différence : les bons athlètes ne restent pas, ils tentent leur chance en Europe. Et pourquoi pas toi ? C’est aussi ce que j’envisage de faire. Cela fait quatre ans que je suis invaincu en Amérique du Sud. J’aimerais désormais achever mon projet sur les Seven Summits : il me manque encore la pyramide Carstensz, le massif Vinson et l’Everest. Mais ces montagnes sont chères. Je dois faire parler de moi pour pouvoir trouver de bons sponsors : en faisant peut-être des conférences ou un film sur mon histoire en suisse allemand ou en allemand – et en réalisant un bon temps lors des Golden Trail Series. Qu’est-ce que les Golden Trail Series ont de si particulier ? Des centaines de compétitions de PHOTO : UTE WATZL 30 31

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport