Views
1 year ago

Inspiration 4-09

K2 – BIEN PLUS QUE DU

K2 – BIEN PLUS QUE DU SKI K2, c’est bien plus que des skis et des chaussures de ski. L’association K2 comprend un nombre considérable de marques de sports d’hiver. Private- Equity-Unternehmen Kohlberg & Company LLC en est le propriétaire. K2 Ski : skis, chaussures de ski et accessoires K2 Snowbording : snowboards K2 Skates- and Ice-Skates : rollers et patins à glace Ride : snowboards Line : skis de freeride et de freeski Full Tilt : chaussures de freeski BCA : Back Country Access – équipement de secours Madshus : skis de fond Tubbs : raquettes à neige Atlas : raquettes à neige « Chez nous, beaucoup de choses se déroulent autrement », explique Felix Bösch. L’entreprise prend le plaisir très au sérieux. Ce qui passe comme une action marketing artificielle chez nombre d’autres fabricants revêt un caractère très authentique chez K2, où le ski est toujours synonyme de fête. Pas de schlager et de bar couvert, mais du rock indé, du punk et du rock'n'roll. Le fait que le représentant des ventes, Tom Beach, apparaisse durant 20 ans aux importants rendez-vous de vente et de marketing en tant que « Captain K2 », dans un costume de Superman orné du logo K2, semblait presque normal. Tout comme le premier concours de t-shirts mouillés de tous les temps, avec lequel K2 a même atterri dans « Playboy » – et où les organisateurs auraient risqué la prison si les gardiens de la loi n’avaient pas risqué d’y jeter un œil, puis charitablement fermé les yeux. Mais K2 n’est pas qu’une entreprise comique. Depuis 20 ans déjà, la compagnie élabore des skis pour femmes avec une équipe de développement féminine et soutient la Breast Cancer Research Foundation. La Shane McConkey Foundation s’engage pour la protection de la nature et de l’environnement, et la fondation Doug Coombs pour les enfants issus de familles défavorisées. Rendre le monde meilleur, plus coloré et plus amusant grâce au ski ne ressemble ainsi plus à une utopie. Les responsables de K2 font également des efforts dans la production des skis de randonnée, de freeride et allmountain actuels. Les modèles sont conçus à Seattle, au K2 Research & Development Center, puis produits en Chine. « Il y a trois ans, nous y avons construit une nouvelle fabrique pour le ski et le snowboard à un niveau technique des plus modernes, explique Felix Bösch. La qualité et la durabilité sont nos priorités. » En clair, la marque vise une production économe en énergie et ménageant les ressources. « Le parfait ski écologique avec beaucoup de chanvre et de coton bio reste malheureusement une utopie, déclare malicieusement Bösch. Mais l’utilisation de bois rapidement renouvelable pour le noyau des skis est un début. » Les voyages d’affaires ont en outre été réduits à l’essentiel. Martin Volken revient tout juste d’un test de prototype dans les Cascade Mountains. Il ne veut pas trop nous en dire sur les idées que lui et ses collègues de K2 ont en réserve. Comme pour le « Shuksan » et la ligne Wayback actuelle, la priorité reste une performance de glisse élevée. « Il est facile de construire des skis légers. Il est facile de construire des skis performants à la descente. Ce qui est difficile, c’est de construire des modèles qui allient légèreté, stabilité et longévité », explique Volken par rapport à la philosophie de ne miser – non sans compromis – que sur un poids minimal. Une chose est sûre pour l’avenir : K2 ne se lassera pas de nous surprendre avec des idées surprenantes. « Si tu as du plaisir, c’est que tu es sur la bonne voie », estime Felix Bösch. K2 CHEZ BÄCHLI baechli-bergsport.ch/fr/k2 QUEL EST L’IMPACT DE VOS VÊTEMENTS SUR L’ENVIRONNEMENT ? En 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans nos océans, annoncent certains scientifiques. À l’heure actuelle, les microfibres représentent 85 % des détritus générés par l’homme qui jonchent les plages à travers le monde. À chaque lavage en machine, les tissus synthétiques peuvent libérer plus de 700 000 microfibres plastiques, polluant nos cours d’eau et intoxiquant la vie marine. Sans parler du gaspillage de l’eau : 152 litres utilisés par lavage. Il y a forcément une meilleure solution. Rompez le cycle. Portez vos vêtements tous les jours, lavez-les une fois de temps en temps. Nos couches de base Oasis sont composés à 100% de laine mérinos naturelle. Naturellement doux, respirants et résistants aux odeurs, elles vous permettent de rester actifs plus longtemps entre deux lavages. Moins de lessive signifie moins de ressources gaspillées, moins de pollution plastique dans nos cours d’eau et donc moins d’impact sur la planète. Imaginez une vie avec moins de plastique. Nous nous sommes donné pour mission de sensibiliser les gens à la dépendance du secteur de l’habillement vis-à-vis des produits synthétiques d’origine pétrochimique. Choisir des alternatives naturelles est à la fois bon pour notre espèce et pour la planète. Plus il y a de solutions naturelles, moins il y a de nuisances. Individuellement, nous pouvons tous faire la différence. Collectivement, nous pouvons lancer un mouvement. Faites partie du mouvement. Move to natural. 46 INSPIRATION 04 / 2019 47

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport