Views
6 months ago

Inspiration No. 1/2020

  • Text
  • Glace
  • Montagne
  • Faire
  • Sommet
  • Ainsi
  • Inspiration
  • Neige
  • Trouve
  • Beaucoup
  • Nanga

RUBRIK UNTERRUBRIK BON

RUBRIK UNTERRUBRIK BON PLAN PIZ BEVERIN MÉTAL, SOLEIL ET POUDREUSE Il manque seulement deux mètres au Piz Beverin pour entrer dans la catégorie des trois mille ; en dépit de cela, cette montagne est fantastique pour le ski de randonnée. Le Schamserberg offre d’autres destinations gratifiantes ainsi qu’un lodge de montagne en guise de camp de base. TEXTE & PHOTOS JÜRG BUSCHOR Pas si évident – peu avant le sommet, le collaborateur de Bächli Sports de Montagne Michael Roth doit gravir une échelle de sept mètres 12 de haut. INSPIRATION 01 / 2020 Il suffit parfois d’un peu de chance », constate Michael Roth, satisfait, avant de trinquer avec son collègue et camarade de ski de rando, Jan Maurer, une petite bière Viamala à la main, et d’attraper un sandwich sorti des profondeurs de son sac à dos. Ils auraient certes eu assez de temps pour un pique-nique sur le sommet du Piz Beverin, mais un vent puissant les en a dissuadés. Ce type de météo est très fréquent sur ce sommet à cheval entre le Schamsertal et le Safiental. La terrasse de la Pensiun Laresch est bien plus agréable : en ce jour de mars, le soleil brille si fort que nous devons enlever des couches de vêtements. « Le principe de l’oignon fonctionne aussi après la course », déclare Jan dans un sourire. Deux jours auparavant, rien ne laissait présager que cette sortie au centre des Grisons pourrait être qualifiée, a posteriori, de « temps fort de l’hiver ». La météo avait été si imprévisible durant toute la semaine que les météorologues avaient eu de la peine à établir un pronostic fiable. Michi et Jan, qui ont suivi frénétiquement le bulletin d’enneigement et les prévisions météo, n’ont cessé d’osciller entre l’espoir et le doute. La course devait tout simplement avoir lieu. Ils n’avaient pu trouver d’autre date, car, à cette période de l’année, le département marketing de Bächli Sports de Montagne a fort à faire. Ils voulaient néanmoins absolument réaliser cette course. « Bienvenue à la Pensiun Laresch ». Lorsque l’hôte, Lukas Hug, accueille ses clients, la nuit est déjà tombée sur Mathon. Une fois les sacs de couchage déposés dans les chambres, Il invite à passer à table. Dans la cuisine ouverte, il a préparé une salade de saison richement décorée. Suivent de délicieux capuns faits maison. Bien que nous ne nous trouvions qu’à deux heures de voiture de Nänikon, le quotidien nous semble bien loin… Click click. Le lendemain matin, les leviers des fixations à inserts sont réglés en position de montée. Pour le contrôle DVA, Michi enlève ses gants malgré des températures glaciales : le ciel est clair et ces dernières ont chuté à moins 7 degrés durant la nuit. Avec les précipitations des derniers jours, on n’oserait rêver d’une meilleure neige : elle est sèche, légère, poudreuse. « La journée sera incroyable », prédit Jan, puis il passe ses chaussures en mode marche et commence à monter juste derrière le Berglodge Laresch. À Plan da Crusch, il fait sa trace de montée sur la pente raide entre les dernières habitations, avant de monter toujours plus haut à travers des pâturages enneigés et des forêts clairsemées. À 6h40, l’émotion est intense. Sur le ver sant opposé de la vallée, le soleil se lève au-dessus du Piz Curvér et ses premiers rayons diffusent une agréable chaleur. Jan et Michi marquent un temps d’arrêt et 13

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport