Views
5 months ago

Inspiration No. 1/2020

  • Text
  • Glace
  • Montagne
  • Faire
  • Sommet
  • Ainsi
  • Inspiration
  • Neige
  • Trouve
  • Beaucoup
  • Nanga

Interprétation moderne

Interprétation moderne de l’architecture grisonne : le Berglodge Laresch à Mathon. « Au début, nous avions l’idée de vivre et travailler en montagne. Cela nous permettrait ainsi de pratiquer nos activités préférées, comme la randonnée, le VTT, l’escalade et le ski de randonnée, juste devant notre porte », raconte Lukas Hug. Inspirés par différents séjours dans de petits hôtels de montagne et animés de l’envie de devenir restaurateurs, ils ont décidé d’ouvrir leur propre hôtel. Marianne Peyer et Lukas Hug se sont rapidement mis d’accord sur le format de l’établissement : quelques chambres seulement (leur pension en compte 7), une atmosphère familiale, un lieu dans le canton des Grisons, peu fréquenté par les touristes, ainsi qu’une architecture et un aménagement intérieur sophistiqués. Cinq ans se sont écoulés avant que la bibliothécaire et l’éducateur social ne puissent enfin ouvrir leur établissement, au cours de l’été 2015. Durant cette période, ils ont dû renoncer à la destination prévue à l’origine, la Basse-Engadine (trop chère), à la construction à base de bottes de paille revêtues d’argile (trop compliquée) ainsi qu’au premier architecte engagé (divergences d’opinion). Lukas Hug qualifie la phase de construction de difficile : « Les plans ont été modifiés plusieurs fois. Nous sommes finalement tombés sur l’architecte Bruno Hermann. Et, en fin de compte, la façon dont la Pensiun Laresch a été construite correspond exactement à ce que nous nous étions imaginés au départ. » Construit de manière durable, l’hôtel se compose presque exclusivement de matériaux régionaux et traditionnels : argile, gneiss du Calanda et bois des Grisons. Si les matériaux sont traditionnels, l’architecture est, quant à elle, très moderne, sans pour autant donner une impression d’austérité ou de froideur. La cuisine, régionale et de saison, est principalement végétarienne et à base d’ingrédients de production biologique. « Nous tenons également beaucoup à servir chaque jour à nos hôtes du pain fait maison », complète l’hôtelier, heureux de constater que la plupart des clients reviennent. LODGE DE MONTAGNE PENSIUN LARESCH Avec la Pensiun Laresch, les deux hôteliers de Suisse centrale, Marianne Peyer et Lukas Hug, ont pu concrétiser leur rêve de vivre et travailler en montagne. Dans leur lodge de montagne à l’architecture exceptionnelle, ils hébergent leurs hôtes et régalent les papilles avec une grande passion. laresch.ch Comme chez soi : Marianne Peyer et Lukas Hug tiennent à créer une atmosphère chaleureuse. PHOTOS : MÀD TOUJOURS MIEUX Le ski de rando n’a jamais été aussi populaire. Les fantastiques progrès, réalisés au cours des dernières années en matière d’équipement, ne sont, dès lors, pas surprenants : quasiment tout est encore plus léger, plus sûr, plus polyvalent et plus confortable qu’avant. Les dernières nouveautés sont donc susceptibles d’intéresser les novices comme les pros du ski de rando. DUVET VÉGÉTAL En ski de rando, nous avons besoin de matériaux respirants et robustes qui protègent du vent, de l’humidité et du froid. La veste Kobik Hoody de La Sportiva répond à toutes ces exigences : elle est doublée, élastique, coupe-vent, respirante et déperlante sur les bras et les côtés, grâce à la matière Tech Stretch Storm. L’isolation à l’avant, ainsi que dans le dos, se compose de kapok et de polyester recyclé. Le kapok est une fibre naturelle issue du fruit du kapokier, un arbre de la forêt tropicale. En plus de tenir chaud, cette fibre légère est écologiquement inoffensive. Deux poches avant, ainsi qu’une poche intérieure, peuvent contenir différents accessoires. Et, si la météo se gâte, des coutures plates évitent les frottements et les points de pression. KOBIK HOODY W LA SPORTIVA Poids 420 g (taille M) Prix CHF 269.– « L’effort, la joie partagée au sommet, le plaisir de la descente, puis un moment de détente bienvenu : c’est ce que promet une randonnée au Piz Beverin. » JAN MAURER DIRECTEUR DU MARKETING BÄCHLI SPORTS DE MONTAGNE TOUR DE FORCE La Scott Superguide Carbon est une chaussure de ski de randonnée sophistiquée combinant légèreté à la montée et stabilité à la descente. Son faible poids est garanti par l’utilisation de plastiques légers, tels que le Grilamid. Pour que les performances de descente n’en souffrent pas, Scott a renforcé la coque en Grilamid avec des inserts en carbone. Ceuxci permettent une meilleure transmission des forces à la descente, sans trop alourdir la chaussure pour autant. Trois boucles micro-réglables garantissent une bonne tenue, tandis que le flex de 125 confère une bonne rigidité. Le mécanisme de marche peut être activé via un étrier métallique et la rotation de la tige de 60 degrés promet un confort élevé à la montée. Lorsque les derniers mètres avant le sommet revêtent un caractère alpin, la semelle Vibram Bi-Density assure une bonne accroche. Pratique, la semelle est adaptée aux fixations classiques, ainsi qu’à celles à inserts. SUPERGUIDE CARBON SCOTT Poids 2830 g/paire (pointure 26.5) Prix CHF 729.– BÄCHLI ON TOUR Vous souhaitez vous remettre en forme pour gravir le Piz Beverin, ou vous avez d’autres objectifs plus exigeants après cette course ? Avec la collaboration de quatre guides de montagne très engagés, Bächli Sports de Montagne propose, au travers de son programme « Bächli on Tour », une large palette de randonnées à ski pour cet hiver. Voir l’offre des courses : baechli-bergsport.ch/ fr/baechliontour LE PIED LÉGER Grâce à la laine mérinos, les pieds aussi sont choyés en ski de rando : les chaussettes de ski de randonnée PhD Ski Touring Light Elite sont composées de laine mérinos fine, de nylon et d’élasthanne. Ce mélange de matières garantit une bonne gestion de la température et de l’humidité à l’intérieur de la chaussure. La proportion élevée de laine mérinos permet d’éviter la formation d’odeurs désagréables. Le tissu a été renforcé dans les zones fortement sollicitées, telles que le tibia et le talon, pour augmenter le confort des chaussettes. Utiles lorsqu’on transpire à la montée, des zones de ventilation améliorent la respirabilité. Les chaussettes conservent leur forme notamment grâce aux canaux croisés sur le cou-depied ainsi qu’à la zone flexible à la cheville (4 Degree Elite Fit System). Ainsi, les chaussettes ne glissent pas et restent bien en place. PHD SKI TOURING LIGHT ELITE SMART WOOL Prix CHF 33.– 20 21

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport