Views
6 months ago

Inspiration No. 1/2020

  • Text
  • Glace
  • Montagne
  • Faire
  • Sommet
  • Ainsi
  • Inspiration
  • Neige
  • Trouve
  • Beaucoup
  • Nanga

EXPERT CASCADE DE GLACE

EXPERT CASCADE DE GLACE L’ART DE LA GLACE TEXTE RABEA ZÜHLKE plus lourds, afin de garantir la force nécessaire pour frapper dans la glace. On reconnaît la différence entre les deux sortes de piolets à la majuscule inscrite sur le manche : les piolets de glace portent un « T », tandis que les piolets classiques sont marqués d'un « B ». En glace, il est essentiel de disposer d’un équipement adapté. Sans cela, les grimpeurs n’ont aucune chance de parvenir au sommet d’une paroi de glace. Quels sont les bons produits et quels sont les détails à ne pas négliger ? Voici un petit guide. ILLUSTRATION : SOPHIE KETTERER Lorsque les températures diminuent, que les chutes d’eau se transforment en colonnes qu’on peut grimper et que d’épaisses couches de glace recouvrent les rochers, Samuel Bundi est de sortie et, cela, aussi souvent que possible. « La saison de cascade de glace est courte », affirme le chef du rayon hardware de Bächli Sports de montagne. « En général, toutes les conditions sont réunies durant quelques semaines seulement. » S’il fait trop froid, la glace devient cassante. S’il fait trop chaud, les structures sont instables. « Des températures évoluant constamment autour de zéro degré pendant plusieurs semaines sont idéales », précise Bundi. Et, même dans ce cas précis, la glace se transforme d’un jour à l’autre, influencée en permanence par les températures, la quantité d’eau et le support. Cependant, lorsque la glace tient et que les conditions sont réunies, l’expérience est incomparable : si ces structures de glace semblent inaccessibles à la plupart des gens, elles attirent les glaciairistes comme des aimants. Pour autant que l’équipement soit à la hauteur, car, sans matériel adéquat, le jeu sur les parois de glace risque bien de se terminer avant même d’avoir commencé. PIOLETS Piolets, crampons et broches à glace sont les principaux outils de la cascade de glace. Les piolets d’alpinisme sont essentiellement utilisés comme aide à la marche, comme outil ou pour réaliser un ancrage sur le glacier ou en ski-alpinisme. Les piolets techniques utilisés pour la glace se distinguent principalement par leur forme, leur résistance et leur poids. En cascade de glace, en mixte ou en dry-tooling, les piolets sont soumis à une charge élevée. Contrairement aux piolets d’alpinisme, leur lame et leur manche doivent présenter des valeurs de résistance répondant aux normes UIAA et EU. Les piolets techniques sont donc généralement Quant à la forme, c’est le domaine d’utilisation qui est déterminant : plus le terrain est raide, plus le manche et la lame doivent être cintrés. « Les piolets légèrement incurvés, comme le Quark de Petzl, sont adaptés non seulement à des cascades de glace inclinées à verticales, mais aussi à des faces nord ou des pentes raides enneigées », explique l’expert Bächli. « Pour la glace raide ou le mixte, le manche est plus incurvé. Dans les voies mixtes et de dry-tooling exigeantes et très déversantes, la courbure est encore plus prononcée et la poignée inclinée. » Cela permet d’insérer l’outil de manière plus précise, tout en économisant ses forces. L’épaisseur de la lame varie selon la discipline : « Si toutes les lames se composent d’acier trempé, celles-ci doivent être plus épaisses et plus robustes pour le mixte et le dry-tooling. » Pour les courses en rocher ou en terrain mixte, la dentelure et la pointe sont moins acérées, car la lame doit être placée de manière ciblée et non frappée. Il n’est pas utile que la tête du piolet dispose d’un marteau ou d’une panne. « Un marteau sert à enfoncer un piton, tandis qu’une panne est utilisée pour tailler des marches ou enlever la neige », explique Bundi. Ces outils sont utiles sur des faces nord ou des flancs de névé, mais pas en cascade de glace. En revanche, une double poignée ergonomique est judicieuse (p. ex. Petzl Ergonomic). « Celle-ci permet différentes préhensions en terrain raide ou surplombant. » Les détails, qui revêtent peu d’importance aux yeux des débutants, peuvent être déterminants pour les glaciairistes ambitieux. Pour les débutants, la règle est la suivante : « Le piolet doit bien tenir en main et la poignée doit être adaptée à la taille de la main. » Une lame bien affûtée est de la plus haute importance. Non seulement une lame bien préparée crochera mieux la glace, mais générera aussi moins d’éclats. Il faut donc entretenir régulièrement ses piolets, d’autant plus que l’affûtage n’est INSPIRATION 01 / 2020 33

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport