Views
6 months ago

Inspiration No. 1/2020

  • Text
  • Glace
  • Montagne
  • Faire
  • Sommet
  • Ainsi
  • Inspiration
  • Neige
  • Trouve
  • Beaucoup
  • Nanga

EXPERT CASCADE DE GLACE

EXPERT CASCADE DE GLACE UNTERRUBRIK RUBRIK glace spéciales sur lesquelles la mono-pointe est intégrée. Néanmoins, ces modèles sont généralement réservés aux professionnels. « Combinées à des chaussettes chaudes, en laine mérinos, les chaussures d’alpinisme cramponnables, avec une semelle rigide et de bonnes propriétés isolantes, sont parfaites. » Bundi préfère renoncer aux chaussettes en Primaloft : « Ces chaussettes sont, en général, tellement épaisses qu’on est à l’étroit dans les chaussures et que les orteils n’ont plus de marge de manœuvre. » C’est la meilleure façon d’avoir froid aux pieds. « Lorsqu’on fait beaucoup de glace, l’imprégnation perd son efficacité après une saison. Mais si la corde n’est pas abîmée, elle peut sans problème être utilisée pour l’escalade sportive. » CORDES IMPRÉGNÉES Comme pour l’escalade sportive ou alpine, on grimpe avec des cordes à simple ou à double : cordes à simple sur les sites de cascade de glace, cordes à double en terrain alpin. Dans tous les cas, l’imprégnation est essentielle : manipuler une corde mouillée ou gelée est non seulement pénible, mais aussi dangereux, car la résistance de la corde est diminuée lorsqu’elle est humide. Lors du processus d’imprégnation d’une corde, soit celle-ci est traitée à la fin (imprégnation de la gaine), soit la gaine et les fibres sont imprégnées séparément, puis traitées à nouveau, après le tressage. Les cordes de la seconde variante répondent, en général, à la norme UIAA Water Repellent – certification pour les cordes d’escalade imprégnées. « Pour que les cordes soient certifiées, leur absorption d’eau doit être inférieure à 5 % de leur poids », explique Christian Peschel de Petzl. Ce traitement augmente le prix des cordes ; en contrepartie, celles-ci repoussent les salissures et l’eau sur une plus longue durée. Les cordes avec imprégnation de la gaine sont toutefois utiles : « Pour une course estivale d’une journée ou d’une demi-journée, une imprégnation classique, comme la Duratec Dry, suffit largement », précise Peschel. En cascade de glace, l’eau, quelle que soit sa forme, est omniprésente et une corde avec une imprégnation certifiée UIAA Dry est presque indispensable. VÊTEMENTS Bien entendu, un équipement, aussi bon soit-il, ne sert à rien si on claque des dents. Le principe des couches a fait ses preuves : enfilez donc une couche de base, en laine mérinos, et, SAMUEL BUNDI CHEF DU RAYON HARDWARE par-dessus, une polaire, ainsi qu’une couche isolante légère, en fibres synthétiques (p. ex. Primaloft) ou une veste en duvet légère. La couche extérieure doit être imperméable et robuste pour protéger de l’humidité et des coupures. Et pour l’assurage : « Il faut impérativement porter une veste épaisse, en duvet, ainsi que de gros gants », déclare Bundi. Une paire de gants n’est, généralement, pas suffisante : « J’emporte au moins deux ou trois paires. Même les gants dotés d’une membrane étanche sont mouillés tôt ou tard. » Autre conseil : « Pour le rappel, il convient d’utiliser des gants en laine simples, avec revêtement en latex, comme on en trouve en magasin de bricolage. » Car, lorsqu’on descend en rappel, l’humidité et l’eau usent beaucoup les gants. Il serait donc dommage d’utiliser un modèle cher. La lampe frontale, un sac de bivouac ainsi qu’un kit de premiers secours font également partie de l’équipement obligatoire. En fonction des pentes et de l’orientation, il convient d’emporter aussi un détecteur de victimes d’avalanches, une sonde et une pelle. « Dans le Safiental ou à Avers, on trouve des cascades de glace en aval de grandes pentes et qui sont fortement menacées par les avalanches », prévient Bundi. Celui qui aura préparé sa sortie avec soin et qui dispose d’un bon équipement aura la quasi garantie d’une première expérience réussie. L.I.M Touring PROOF Jacket Simplifiée au maximum pour le ski de montagne, cette veste L.I.M Touring PROOF sera idéale lors des ascensions les plus rudes ou des descentes les plus exaltantes. Le tissu laminé extensible certifié bluesign® assure une excellente mobilité, ainsi qu’une protection supérieure, sans fluorocarbone, contre le vent et l’eau. 36 INSPIRATION 01 / 2020 Dalarna Sweden Est.1914 37 www.haglofs.com

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport