Views
8 months ago

Inspiration No. 1/2020

  • Text
  • Glace
  • Montagne
  • Faire
  • Sommet
  • Ainsi
  • Inspiration
  • Neige
  • Trouve
  • Beaucoup
  • Nanga

CONTRÔLE DU PARTENAIRE

CONTRÔLE DU PARTENAIRE SCHÖFFEL Des quelque 180 postes de couturières de l’époque, il ne reste à présent qu’une vingtaine d’emplois dans la réparation et la réalisation de prototypes. Mesurant 600 mètres carrés, très lumineux et doté de hauts plafonds, ainsi que de salles de réunion en verre, le nouveau « Development Center » incite à la création. Les murs sont couverts d’échantillons de tissus, de moodboards et d’ébauches de collections. Assis aux 30 tables de bureau, des analystes de marché et des concepteurs de produits interagissent directement. Selon Henrik Vogel, manager de l’innovation, c’est pour cette raison précise que l’« épicentre » de l’entreprise se trouve là. Ce docteur en économie d’entreprise de 39 ans, également secouriste en montagne, a joué un En terres inconnues : l’hiver dernier, Schöffel lançait sa première collection pour le ski de randonnée. Maintenant, cela devrait être au tour des vêtements de ski allmountain. rôle essentiel, avec le CEO de Schöffel Suisse, Peter Jud (voir interview p. 62), dans l’éclosion de la toute dernière création de l’entreprise : une ligne de vêtements pour les skieurs de randonnée, développée pour l’hiver 2019. Dans l’univers des produits Schöffel, répartis à l’interne en domaines, segments et capsules, la collection de skis de randonnée fait office de « capsule phare », selon Karin Lörch, en charge des relations publiques. Les décennies d’expérience que compte Schöffel pour les vêtements de ski s’exportent en dehors des pistes. L’hiver prochain, une collection allmountain devrait voir le jour. Parce que l’époque où Schöffel se concentrait sur les 40 – 60 ans constituant un groupe cible au fort pouvoir d’achat (comme l’affirmait, fin 2017, Peter Schöffel dans une interview) est révolue. Au cours des dernières années, les campagnes et produits ont connu un « net rajeunissement », explique Katrin Lörch. Les groupes cibles ne sont généralement plus classés en fonction de l’âge : « Aujourd’hui, jeunes et moins jeunes se rencontrent pour partager leur passion du grand air. » précise Lörch. Les lookbooks de Schöffel font la part belle aux visages juvéniles, et, depuis trois ans, la marque vend une collection « outleisure », soient des vêtements de loisirs à la fois modernes et fonctionnels. De plus, comme dans les années 1980 lorsqu’on commençait tout juste à miser sur Gore-Tex, Schöffel reste aussi dans la course sur le plan technique. Isolation Primaloft Next Evolve, fibres S.Café en polyester et marc de café aux propriétés anti-odeurs : toute la palette des tendances textiles actuelles se trouve dans les nouvelles collections. Naturellement, une telle cure de rajeunissement et de nouvelles collections présentent le risque de se disperser. Entre les spots télévisés de la marque, dont le slogan « Je suis sorti » cible notamment l’envie de nature des couches urbaines de la population, et son engagement de longue date en tant qu’équipementier de différentes équipes nationales de ski, les possibilités d’image sont nombreuses. Pour Lörch, le champ dépasse la performance : « Nous ne sommes pas le type de fournisseurs dont la devise se résume à dire ‹ plus haut, plus vite, plus loin ›. Le temps que mettent nos clients pour gravir les montagnes nous est égal. ». Elle ajoute, avec un sourire : « La chemise à carreaux ne disparaîtra jamais totalement chez Schöffel. » « 10 % de Silicon Valley en plus », c’est le souhait qu’a émis Peter, le fils d’Hubert Schöffel, lors de l’anniversaire de la marque, en 2017. Celui-ci gère la destinée de l’entreprise depuis 30 ans. Il a créé, en une année, le poste de manager de l’innovation et a repourvu les postes de direction des départements de développement de produits, de marketing et de distribution. « Chez Schöffel, le changement est perceptible. Nous avons énormément investi dans la numérisation. », déclare Katrin Lörch. LA CRÉATION AVANT TOUT Malgré toutes ces évolutions, la marque fait preuve de constance, sur un point précis notamment : elle demeure, à 100 %, une entreprise familiale. « Un contrat entre les générations plutôt que des rapports trimestriels », comme aime à le rappeler Peter Schöffel. Avec 200 collaborateurs et quelque 100 millions de chiffre d’affaires par année, Schöffel fait partie des plus grands fabricants de vêtements de ski et outdoor fonctionnels. L’entreprise est devancée par la marque à la patte de chien, laquelle appartient désormais à un équipementier de golf américain après avoir connu des années tumultueuses. « Ce n’est pas vendre pour vendre. La seule chose qui m’importe, c’est de préserver nos valeurs, notre tradition et le mandat intergénérationnel. Le mieux est l’ennemi du bien ; c’est l’un de mes principes. C’est aussi pour cette raison que nous ne touchons pas aux sacs à dos ou aux chaussures. », a reconnu Peter Schöffel, début 2019, dans une interview familiale avec le magazine Stern. En parlant de famille, le passage de témoin de la direction générale a déjà commencé. Johanna, la fille de Peter Schöffel, à côté de ses études, travaille aux ressources humaines et son fils Jakob, âgé de 21 ans, est déjà son successeur désigné. Nous sommes impatients de voir quels changements la huitième génération apportera. SCHÖFFEL CHEZ BÄCHLI baechli-bergsport.ch/fr/schoeffel ÉTAPES 1804 1961 1967 1976 1983 1990 2016 2019 Georg Schöffel obtient une concession pour commercialiser des articles en tricot. Fabricant plutôt que commerçant : Hubert Schöffel se lance dans la production de vêtements de rue. Schöffel fabrique, pour la première fois, des vêtements de randonnée et de montagne. L’anorak de montagne Tibet, avec un laminé Gore-Tex flambant neuf, devient un best-seller. PHOTO : MICHAEL MÜLLER / SCHÖFFEL Une réussite inattendue : l’anorak « Stormbreaker » se vent à plus de cent mille exemplaires. Peter Schöffel prend les rênes de l’entreprise et augmente le chiffre d’affaires de 70 %. Le Development Center est ouvert dans l’ancien entrepôt de marchandises. Schöffel innove encore avec sa première collection pour le ski de randonnée. 60 INSPIRATION 01 / 2020 61

Français

Proposition de sorti 02.2018 - Freeride autour d’Airolo Neve polverosa nel sud !
Proposition de sorti 01.2018 - Recette glacée et verticale

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport