Keepwild - Flyer (FR)

  • Montagne
  • Tuyau
  • Traduit
  • Atteindre
  • Chez
  • Zones
  • Utiliser
  • Nuit
  • Papier
  • Microplastiques

Keepwild - Flyer

Voyage Il représente la part du lion de l'impact écologique des activités de montagne. Utiliser les transports publics se traduit par une réduction de cet impact qui peut atteindre 70 %. Des offres complémentaires comme les Taxis alpins permettent de rejoindre les départs non desservis par les TP. Un tuyau de plus : randonne dans ta région en partant de chez toi à pied ou à vélo ! La production d'équipement n'est jamais neutre en termes de consommation de ressources mais elle peut être plus ou moins écologique et sociale. Réfléchis à ce que tu achètes et renseigne-toi sur les standards de durabilité tels que Bluesign, RDS ou encore Fair Wear. Et pourquoi ne pas envisager la location ? Un tuyau de plus : entretiens ton matériel avec soin et fais-le réparer s'il est abimé. Prolonger sa durée de vie de 9 mois se traduit par une réduction de son empreinte écologique qui peut atteindre 30 % ! Un équipement de montagne en bon état peut être revendu dans un marché aux puces spécialisé comme l'Alpin-Flohmi, on peut aussi le déposer chez Bächli Bergsport afin de promouvoir des projets régionaux. Equipement Comportement sur le terrain La montagne est l'espace vital de la faune et de la flore. N'oublie pas de te renseigner sur les zones protégées en préparant ta sortie chez toi et respecte les règles. Evite le bruit et la lumière au crépuscule, période active pour de nombreux animaux. Un tuyau de plus : le camping sauvage et le bivouac font l'objet de restrictions dans les zones protégées et dans certaines communes. Principe de base : plus on prend de l'altitude, moins l'installation d'un camp pour la nuit pose de problèmes. Pour passer la nuit au voisinage d'un refuge, demande la permission au gardien. Et ce qui reste ? Les déchets en montagne ça casse l'ambiance. Ne laisse rien derrière toi et donne l'exemple en ramassant ce qui traine – une sorte de « clean-up action personnelle » en quelque sorte. En allant au petit coin, tout enterrer à au moins 50m des cours d'eau. Garder en tête que les mouchoirs en papier mettent 20 fois plus de temps à se décomposer que le papier toilette ! Un tuyau de plus : limite les microplastiques en ne lavant tes vêtements synthétiques ni trop souvent ni à trop haute température. Utiliser un sac de lavage se traduit par une réduction des microplastiques dans l'eau qui peut atteindre 86 %.

Français

NEWSLETTER
SOCIAL MEDIA


#baechlibergsport