Views
6 months ago

Proposition de Course 09.2022 – Rotstock Geisshorn Traversée

  • Text
  • Alpen
  • Berner
  • Carte
  • Sommet
  • Belalp
  • Passage
  • Descente
  • Fusshornbiwak
  • Geisshorn
  • Rotstock

Proposition de Course 09.2022 – Rotstock Geisshorn

PROPOSITION DE COURSE BÄCHLI Rotstock 3699 m Geisshorn 3740 m Traversée avec passage clé délicat et bivouac douillet comme point de départ Rotstock Geisshorn On commence souvent petit, mais ici, les choses se terminent en grand. Le Fusshornbiwak est particulièrement confortable, la course est variée et la vue splendide. Si le Geisshorn et le Rotstock, si proches du grand Aletschhorn et offrant une vue sur les sublimes montagnes valaisannes, sont des sommets plutôt modestes, la course reste un véritable délice. La montée de l’arête SW du Rotstock se fait soudain raide et on oublie qu’on se trouve « seulement » sur le Rotstock. Au cours de la descente par l’arête N et de la petite visite au Geisshorn, les difficultés diminuent progressivement. La course peut être réalisée en sens inverse. On descend alors par l’arête W, assez délitée en haut, pour rejoindre l’Oberaletschhütte, laquelle est devenue plus difficile d’accès au cours des dernières années en raison de la fonte des neiges. L’ascension par le Drietschgletscher pour accéder au Rotstock est aussi nettement plus agréable lorsqu’il reste de la neige. Sinon, les nombreuses crevasses requièrent créent un véritable labyrinthe. L’ascension de l’arête SW du Rotstock reste toutefois le passage clé. Après une longueur de corde un peu délicate (4c), la suite de l’arête jusqu’au sommet est facile. On peut aussi faire l’impasse sur le passage clé en optant pour la montée et la descente par la courte arête N. Astuce : avant ou après la course, on s’offre une nuit à l’Hotel Belalp, joliment situé. Celui-ci a démarré ses activités en 1858, à la Belle Époque. L’alpiniste irlandais John Tyndall y a passé 44 étés. Mais une nuit peut aussi faire l’affaire. Daniel Silbernagel, bergpunkt Le Fusshornbiwak est idéal pour les courses d’alpinisme et d’escalade alpine. Les Fusshörnern, juste derrière le bivouac, abritent de nombreuses voies d’escalade. Leur traversée est particulièrement gratifiante. Au sommet du Geisshorn, on aime jeter un regard en arrière sur le Rotstock. Dans le lointain, les Alpes valaisannes. ALPINISME

Français